Tutoriels

Réalisation de vidéos sur YouTube pour débutants

Publié le 16 octobre 2022 Temps de lecture : 9 min.

YouTube est un excellent endroit pour partager des pensées et des idées, et nombreux sont ceux qui veulent se lancer dans cette aventure. Si vous êtes l’un d’entre eux, mais que vous n’avez pas encore fait le premier pas dans cette direction, prenez le temps de vous y préparer.

Voici quelques conseils simples qui vous aideront à réaliser une vidéo pour YouTube et à ne pas vous perdre au tout début de votre chemin.

Équipez-vous

Le contenu que vous êtes en mesure de produire est à bien des égards défini par l’équipement dont vous disposez, quoique la créativité pure puisse compenser beaucoup de choses. Voici quelques éléments à prendre en compte avant la production :

  • La caméra. Filmer une descente en snowboard avec un téléphone ne sera probablement pas aussi bon qu’avec une caméra GoPro.
  • Les outils de montage. Vous pouvez monter vos vidéos sur presque tous les appareils. Cependant, plus votre plateforme est puissante, plus vous pourrez faire un montage approfondi.
  • La lumière. La lumière est essentielle pour le tournage d’une vidéo, alors assurez-vous d’en avoir suffisamment. Vous pouvez investir dans du matériel d’éclairage ou trouver des moyens d’utiliser les rayons du soleil gratuitement.
  • Le son. Vous pouvez assembler quelques clips muets et ajouter de la musique par-dessus, c’est une option valable. Mais pour enregistrer un bon son ou une voix off, vous aurez besoin d’un microphone.
  • Le stockage. Se retrouver à court de mémoire au milieu d’un enregistrement peut être un désastre. Assurez-vous que votre caméra ou une carte flash dispose d’un espace de stockage suffisant.

Faites des recherches

C’est toujours une bonne idée que de s’informer avant de filmer quoi que ce soit. Si vous souhaitez réaliser une vidéo de discussion, faites de votre mieux pour étudier le sujet à fond.

Il est utile également de savoir quelles vidéos sur le même thème ont du succès et pourquoi. Ainsi, lorsque vous analysez vos concurrents, prêtez attention aux éléments suivants :

  • Le type des vidéos les plus populaires
  • La longueur moyenne et la structure la plus répandue
  • Comment sont les vignettes
  • Quel est le public général 
  • Les mèmes que les autres utilisent

Cette recherche vous permettra de voir le cadre dans lequel vous devrez opérer. Et un cadre bien défini vous aidera énormément à planifier.

Élaborez un plan

Un plan détaillé vous guidera et vous donnera de l’assurance pendant le tournage. Il existe un grand nombre de techniques et de méthodes différentes, mais nous allons nous en tenir aux principes de base.

Beaucoup de vidéos sont basées sur la séquence HICC (Hook, Intro, Content, Call-to-action). Il s’agit d’une approche universelle consistant à diviser votre vidéo en quatre sections principales :

1) Accroche

L’accroche est ce qui attire l’attention. Elle comprend une vignette accrocheuse, un titre fort, peut-être une bande-annonce ou un résumé des choses à venir.

2) Intro

C’est la partie où vous présentez votre sujet. La meilleure stratégie consiste à être bref, à être clair, à établir vos points de discussion et à passer à la partie principale sans plus attendre.

3) Contenu

Il s’agit de la partie principale où vous présentez vos réflexions et vos arguments sur le thème de votre choix.

4) Appel à l’action

Une fois que vous avez dit tout ce que vous aviez à dire, adressez-vous directement au public. Suggérez une certaine interaction – likes, commentaires, abonnement, etc.        

C’est une façon courante de terminer une vidéo. Cela peut sembler idiot, mais cela fonctionne réellement.

Préparez votre scène

Vous pensez peut-être que c’est vous que les gens sont censés regarder, mais l’environnement peut avoir aussi une grande importance. Il est préférable de s’assurer que l’arrière-plan correspond au sujet de la vidéo. Par exemple, une critique de livre sera mieux mise en valeur avec une bibliothèque bien rangée derrière vous. Ou encore, les vidéos de cuisine auront plus de sens dans une cuisine. À tout le moins, essayez de vous débarrasser de toute distraction qui pourrait détourner l’attention de vous et de ce que vous faites.

La caméra fait également partie du décor, et elle doit avoir une place appropriée. Pour réaliser une vidéo de tête parlante, par exemple, il est préférable de placer la caméra en face de vous. Si vous faites quelque chose avec vos mains, comme de l’origami, assurez-vous que la caméra les filme bien.

Appuyez sur le bouton REC

Enfin, nous arrivons à la partie amusante ! Il n’y a pas grand-chose à considérer après avoir appuyé sur le bouton d’enregistrement, puisque la préparation est terminée. Il suffit de suivre votre plan et d’agir naturellement. Ce dernier point peut paraître difficile au début, mais continuez quand même, vos actions se mettront en place avec un peu de pratique, et la plupart des erreurs peuvent être éliminées en post-production. C’est ce qui nous amène au conseil suivant.

Modifiez avant de publier

Si vous avez fait quelques erreurs lors du tournage, un petit montage peut faire briller votre vidéo. Il existe un grand nombre d’éditeurs vidéo qui vous aideront à couper les gaffes en quelques clics. Et même si vous avez parfaitement réalisé la partie parlante, un peu de post-traitement peut encore améliorer votre vidéo et la faire ressortir. N’hésitez pas à ajouter des voix off, à couper les parties inutiles, à utiliser des corrections de couleur, etc. Tout est bon à prendre, et voici un guide plus approfondi qui vous apprend comment augmenter la qualité d’une vidéo de plusieurs façons.

Publiez votre vidéo

Lorsque le résultat final vous satisfait, il est temps de le partager avec les autres. Il est fort probable que votre éditeur vidéo dispose déjà d’une fonction comme « téléchargement vers YouTube ». Si ce n’est pas le cas, vous pouvez consulter le guide de mise en ligne de vidéos proposé par YouTube.

Optimisez et promouvez vos contenus

La publication de votre contenu ne marque que le début de votre voyage. La plateforme YouTube est régie par des algorithmes, et une multitude de conditions influencent la visibilité, qu’il s’agisse des balises, des mots clés ou de l’unicité de la vignette. C’est la réalité de la création de contenu et un sujet énorme qui mérite une discussion à part. Mais vous pourrez vous débrouiller, si vous êtes arrivé jusqu’ici. Vous pourrez toujours trouver votre niche, tant que vous resterez fidèle à votre métier et que vous respecterez votre public.

Vous êtes maintenant équipé de connaissances qui vous aideront à créer une vidéo ! Cette petite liste n’est qu’un kit de démarrage, et il y a beaucoup de choses que vous aurez à apprendre si vous vous en tenez à cette voie. Bonne chance !

avatar-ag

Article rédigé par Antoine Guilbert

Blogueur passionné par les nouvelles technologies et la domotique.
J'adore tester des produits, voyager à travers le monde et faire des photos.

En savoir plus