Web

Swizzin : l’alternative à QuickBox.io pour installer une seedbox

Publié le 25 octobre 2020 Temps de lecture : 3 min.

Si vous êtes à la recherche d’un tutoriel pour installer une seedbox, cet article est fait pour nous ! Nous allons parler de Swizzin, l’alternative et le remplaçant gratuit de QuickBox.io (qui est devenant payant depuis quelques mois). C’est rapide et facile : moins de 10 minutes !

Présentation de Swizzin : un script d’install pour seedbox

Pour faire simple, ce script vous permet d’installer facilement un environnement avec tous les paquets nécessaires pour installer une seedbox voire un serveur multimédia avec Plex ou Emby. Vous avez juste besoin d’un serveur VPS avec une bonne connexion et un peu de stockage.

Comme vous pouvez le voir, la liste des paquets disponibles est très complète.

Installation et configuration

Swizzin fonctionne sur Debian (9 et 10) ou Ubuntu (16.04 ou plus récent). J’ai choisi pour ma part Ubuntu car c’est ce qui était disponible sur le service où je loue mon VPS.

Il vous suffit de vous connecter en SSH à votre serveur avec un accès root minimum et exécuter la commande suivante.

bash <(wget -O- -q https://raw.githubusercontent.com/liaralabs/swizzin/master/setup.sh)

Après une mise à jour du serveur, vous allez arriver sur un écran rose/bleu selon votre système. Vous pouvez passer les écrans en validant avec la touche « Entrée » et pour sélectionner des options, cela se fera avec « Espace ».

J’ai choisi comme paquet par défaut : ngninx, rtorrent, panel, vsftpd et ffmepg.

Vous pourrez ensuite ajouter des applications présentées si dessus et la liste est longue : Plex, Sonarr, Radarr, Nextcloud, Tautulli, Jackett. Tout le nécéssaire pour débuter une seedbox est là !

Je vous conseille d’installer aussi Letsencrypt et d’avoir un domaine disponible sous la main, vous pourrez directement l’ajouter au moment de la configuration. Plus facile pour y accéder ensuite que l’adresse IP.

Connexion à l’interface

Vous devez avoir installé le paquet « panel » pour que cela fonctionne, vous resterez en ligne de commande sinon. Allez dans un navigateur et saisissez l’adresse IP de votre serveur ou le domaine renseigné lors de l’installation.

Seul bémol, il faut passer à nouveau par SSH pour installer de nouveau paquet là ou il est possible de tout faire avec l’interface sur Quickbox.io.

J’espère que ce tutoriel vous sera utile, si vous avez des problèmes, n’hésitez pas dans les commentaires.

avatar-ag

Article rédigé par Antoine Guilbert

Blogueur passionné par les nouvelles technologies et la domotique.
J'adore tester des produits, voyager à travers le monde et faire des photos.

En savoir plus