Test de l’enceinte Google Home Mini

Publié le 8 novembre 2017 Commander le produit Note : Temps de lecture : 6 min.

Quelques semaines après la sortie du Home en France, Google a profité de sa conférence annuelle pour présenter notamment le nouveau Pixel 2 mais également une version miniature du Google Home. Je l’ai testé, voici mon avis !

Présentation du Google Home Mini

C’est un objet connecté qui est basé sur l’Assistant Google disponible depuis peu en France. L’objectif est de vous simplifier la vie au quotidien et de répondre à vos questions.

Pour l’activer, il suffit de lui dire « Ok Google », suivi de votre question. Il peut-être utilisé par plusieurs personnes de la même famille, ainsi, il sait reconnaitre les voix de chacun et proposer une réponse adaptée (exemple sur le temps pour aller au travail).

Voici les caractéristiques techniques principales du produit :

  • Wi-Fi 802.11b/g/n/ac (2,4 GHz/5 GHz)
  • Entrée Bluetooth® 4.1
  • HE-AAC, LC-AAC+, MP3, Vorbis, WAV (LPCM) et FLAC
  • Chromecast audio intégré

Design : simple et élégant

On reste dans le même esprit que le Google Home classique avec un appareil sobre et minimaliste. Il est composé d’un port micro USB à l’arrière et d’un bouton pour couper le micro. Sur le dessus du Google Home Mini, on a la possibilité de régler le volume en touchant soit le bord gauche (baisser) ou le bord droit (augmenter).

Il y a également 4 leds de couleur qui permettent de voir l’activité du Google Home Mini. Je trouve ça plutôt pratique car ça permet d’avoir un retour visuel après avoir prononcé le célèbre « Ok Google » et s’assurer que votre demande a bien été prise en compte.

Je préfère pour ma part le format du Google Home Mini par rapport au Google Home. Je le trouve beaucoup plus discret et il s’intégrera sans problème chez vous, sur mon meuble TV dans mon cas.

Et pour le son ?

C’est certainement la grande question que tout le monde se pose : quelle est la qualité sonore ? Si vous vous attendez à avoir la même qualité que sur le Google Home mais 100 euros moins cher, ce n’est pas le cas (et c’est logique). Google présente le Home comme une enceinte alors que le Mini est présenté comme un assistant.

À l’intérieur du Mini, on retrouve uniquement un haut-parleur de 40mm contre un haut-parleur à grande excursion avec transducteur de 5 cm + 2 radiateurs passifs de 5 cm sur le Home.

Je vous déconseille de l’utiliser en tant qu’enceinte principale car ça reste léger, on pourrait le comparer au Amazon Echo Dot. En revanche, on peut l’imaginer sans problème dans une pièce un peu secondaire comme la cuisine ou la salle de bain pour écouter un podcast par exemple.

Mon utilisation au quotidien

Ça doit faire presque 2 semaines que mon Google Home Mini est arrivé à la maison. J’ai pu me rendre compte des avantages et des inconvénients au fil des jours.

L’avantage principal de ce produit, ce n’est ni le prix, ni le design mais bien Google. C’est clairement l’avantage différenciant selon moi par rapport à Amazon Echo ou le futur Apple HomePod. Quand vous lui demandez quelque chose, vous tapez directement dans le base de données de Google et donc son moteur de recherche.

Il n’aura aucun problème par exemple pour répondre aux questions de la vie quotidienne :

  • À quelle heure ferme le magasin IKEA de Rennes ?
  • Comment cuisiner de la semoule ?
  • Combien de temps pour aller au travail ?
  • Quelle est le numéro de la pizzeria Casa Pépé ?

Je trouve ça plutôt pratique car ça fait gagner du temps et évite de sortir son téléphone pour trouver la réponse.

Ensuite, je l’utilise beaucoup aussi pour contrôler ma TV à l’aide d’un Google Chromecast. Je l’ai spécialement acheté pour l’occasion car je trouve ça vraiment génial de pouvoir lui dire :

  • Allume ma TV
  • Montre moi la dernière vidéo de MKBHD (YouTube)
  • Montre moi mes photos de New York (Google Photos)
  • Lance la série Stranger Thins (Netflix)

À ce titre, si vous vous souhaitez acheter un Google Chromecast (deuxième génération), je vous conseille vivement de passer par Priceminister. J’ai réussi à l’avoir à 18€ avec 7€ de parrainage sans minimum d’achat.

Enfin, ma dernière utilisation est pour contrôler ma maison et donc la domotique. J’ai pu le configurer avec IFTTT et ça me donne donc accès à plein de commandes vocales comme :

  • Allume les caméras (Netgear Arlo)
  • Mets la luminosité de la lampe canapé à 50%
  • Augmente le chauffage

De plus, étant donné qu’il est possible de paramétrer des phrases dans IFTTT + des webhooks, vous pouvez tout faire et par exemple lui demander : Redémarre mon serveur web.

Côté inconvénients, il a encore du mal des fois à comprendre des tournures de phrases, bien que ça ne soit pas très différent de la requête connue. Ensuite, cela manque encore de quelques intégrations produits : j’adorerai pouvoir contrôler mes Sonos à la voix !

Conclusion

En quelques mots, je suis vraiment satisfait par ce Google Home Mini. Certains diront que c’est inutile ou qu’on peut faire la même chose avec un téléphone Android, pourquoi pas mais pour moi ça reste une solution simple et très abordable pour s’amuser, lui poser quelques questions et gagner du temps sur des actions simples.

Proposé à 59€ sur le Google Store, c’est pour moi une bonne idée cadeau à mettre sous le sapin !

Google Home Mini

59

4.5/ 5

Si vous utilisez Google aujourd'hui que ce soit pour vos emails, vos rendez-vous ou vos trajets, le Google Home Mini sera un vrai assistant pour vous. On s'y prend vite au jeu à en devenir presque fainéant :)

Avantages

- Design compact et élégant
- Pertinence des réponses
- Prix attractif

Inconvénients

- Non compatible avec Sonos
- Pas de sortie jack

Note

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert