Test du Lima Ultra : une nouvelle version plus rapide !

Publié le 22 juillet 2017 Commander sur Amazon Note : Temps de lecture : 5 min.

J’avais testé il y a tout juste un an la première version du Lima : un projet Kickstarter lancé par des français promettant de révolutionner la manière dont nous stockons nos données. On se retrouve aujourd’hui pour tester la nouvelle génération : le Lima Ultra ! Au programme : un port gigabit, un processeur plus puissant, des débits améliorés… Bref, c’est parti pour le test.

Présentation du Lima Ultra

Avant de présenter les nouveautés du Lima Ultra, rappelons rapidement le concept même du produit et du projet initial. Ce petit boitier va vous aider à créer votre cloud personnel à la maison. Le fonctionnement est assez simple, il suffit de brancher d’un côté votre box internet et de l’autre un disque dur externe de la capacité de votre choix.

Ensuite, c’est le petit boitier (en l’occurence le Lima Starter ou le Lima Ultra) qui va se charger de gérer vos fichiers et de pouvoir y accéder chez vous ou à distance, un peu comme un Dropbox, Amazon Drive, sauf que tous est stocké chez vous.

À l’intérieur de la boite, on retrouve tout le nécéssaire pour mettre en route le Lima Ultra à l’exception du disque dur. C’est peut-être bête mais je le précise, le Lima ne possède aucun stockage interne. Il faut obligatoirement venir y connecter un disque dur externe, je vous recommande par exemple ce modèle pour moins de 60 euros.

Intéressons-nous maintenant au nouveau Lima Ultra. J’ai été très surpris en le sortant de la boite, déjà tout d’abord car il est peut-être 2 fois plus gros que la version Starter. Ensuite, la qualité de fabrication a clairement été améliorée et on s’éloigne petit à petit du projet Kickstarter lancé un peu difficilement pour arriver sur un vrai produit bien fini.

Grosse nouveauté matérielle, on retrouve maintenant un port ethernet gigabit (1 000 Mbit/s) là ou la version Starter était limitée à un port fast ethernet (100 Mbit/s), c’est un très bon point. Cependant, qu’elle a été ma déception en voyant que le port USB 2.0 était toujours présent… En 2017, je trouve que c’est vraiment dommage et je ne comprends pas du tout ce choix.

À l’intérieur du boitier, il y a du changement aussi ! Lima a ajouté un nouveau processeur 4 coeurs cadencés à 1,5 GHz (apparemment 40 fois plus puissant que la version Starter) ainsi que 512 Mo de RAM. Ces nouvelles spécifications techniques sont censées faciliter la lecture de vidéos à distance.

Installation et configuration

Pour l’installation, pas de changement majeur par rapport à la version précédente. Il suffit de suivre le petit tutoriel étapes par étapes en branchant tout d’abord le Lima Ultra puis en connectant le disque dur. Pour le disque dur, il faut qu’il soit formaté soit en NTFS (format Windows), soit en HFS+ (format Mac). Je trouve ça encore une fois dommage que le exFAT n’est pas supporté !

Afin d’optimiser votre configuration, je vous recommande d’ouvrir votre port TCP 25211 sur votre box et de le rediriger vers votre Lima Ultra. Ça vous évitera ainsi qu’il se connecte en mode « relais » ce qui rend le transfert des fichiers plus lent.

Utilisation au quotidien

Afin de tester les capacités du Lima Ultra, je l’ai utilisé pour faire du streaming de vidéos, principalement des films et des séries. Pour les fichiers, on était sur des poids allant que 700 Mo à 5 Go pour des résolutions en 720p ou 1080p.

Tout d’abord pour le dépôt des fichiers sur le Lima Ultra, c’est assez transparent et ça fonctionne plutôt bien. Le transfert est assez subtile car si l’opération prend quelques secondes dans l’explorateur de fichiers, le fichier est transféré en tâche de fond vers le Lima. Difficile donc de savoir quelle est la réelle de vitesse de transfert, même si elle se situe autour des 3 à 4 Mo/s.

Concernant mes films et séries, j’ai réalisé quelques tests en 4G et ça marche correctement. Il faut environ 10 à 15 secondes de buffering avant que la vidéo se lance ! Cependant, j’ai rencontré par moment des saccades sur des gros fichiers 1080p, est-ce que ça vient de la connexion, du CPU pas assez puissant, difficile de dire…

Le point faible de cette solution reste (encore et toujours), l’absence de RAID 1 et ainsi de sauvegarde en cas de problème. Concrètement, si le disque dur branché à votre Lima vient est décédé (ce qui arrivera forcément un jour qu’on se le dise), vous pouvez perdre une partie de vos données. C’est quand même moyen pour une solution de stockage… Après, si c’est pour du fichiers un peu temporaire comme des films ou des musiques, c’est intéressant !

Conclusion

En résumé, le Lima Ultra est une belle évolution par rapport à la version Starter mais c’est loin d’être une révolution. Si vous n’avez pas encore de Lima, c’est un achat qui peut se considérer mais passer de l’un à l’autre n’est vraiment pas une nécessité selon moi.

Cela reste une solution intéressante, avec quelques petits aléas, mais qui permet d’avoir son cloud à la maison pour un prix très raisonnable. Si vous êtes intéressé par ce nouveau Lima Ultra, il faut compter environ 129 euros sur Amazon.

Lima Ultra

129

3.25/ 5

Si vous êtes à la recherche d'une solution économique pour stocker vos données chez vous, le Lima Ultra est une solution à considérer pour bénéficier d'un stockage important à moindre coût. En revanche, si vous cherchez de la sécurité, tournez-vous vers des solutions en ligne comme Dropbox.

Avantages

- Design soigné
- Facilité d'installation
- Prix attractif par rapport aux solutions en ligne

Inconvénients

- USB 3.0 absent
- Toujours pas de RAID

Note

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert