Choix d’une solution domotique : Home Assistant ou Jeedom ?

Publié le 28 juin 2019 Temps de lecture : 4 min.

Comme vous avez pu le voir, j’accorde de plus en plus d’intérêt à la domotique et aux objets connectés en général. Il y a quelques semaines, j’ai souhaité aller plus loin que les intégrations basiques avec Google Home et suis donc parti à la recherche d’une solution domotique globale pour gérer ma maison. Je vous propose aujourd’hui un comparatif entre Home Assistant et Jeedom !

C’est quoi une solution domotique ?

Une solution domotique est une application qui vous permet de gérer tous les appareils connectés de votre maison.

Il existe énormément de solutions disponibles sur le marché : gratuite, payante, open-source, avec ou sans abonnement… Bref, les options disponibles sont nombreuses ! Parmi les plus connues, on retrouve notamment : Jeedom, Domoticz, Home Assistant, Delta Dore, Somfy Tahoma, Eedomus, openHab etc.

Je n’ai pas pris le temps de comparer toutes les solutions disponibles. Cependant, après un petit sondage sur Twitter, deux solutions arrivent en tête : Home Assistant et Jeedom. Mais c’est quoi les différences ?

Home Assistant est solution open-source et 100% gratuite basée sur Python 3. Elle est développée depuis 2013 aux États-Unis principalement et dans le monde entier grâce aux nombreux contributeurs.  Elle est compatible aujourd’hui avec près de 1500 services/produits comme Philips Hue, Google Home, IKEA, Xiaomi, etc.

Jeedom est une solution open-source, gratuite mais avec des plugins payants basée sur PHP. Elle existe depuis 2015 et a été développée par deux Français. Elle est également compatible avec de nombreux services mais également des protocoles comme Z-Wave, EnOcean, KNX, etc.

Les deux solutions fonctionnent en local. Je les ai testées sur un Raspberry Pi 3. Il est possible de faire des automatisations, des scripts, de la géolocalisation, mais aussi la gestion de votre chauffage ou votre alarme. Bref, quelque soit la solution choisie, c’est très complet !

Avantages / inconvénients de Jeedom

  • Grosse communauté avec de nombreux tutoriels en Français.
  • Prise en main facile : beaucoup de choses peuvent être faites via l’interface web
  • Nombreux plugins… mais plusieurs sont payants allant de 2 à 8 euros.
  • Pas de version d’essai pour les plugins (bien réfléchir sur l’utilité).
  • Formules d’abonnements disponibles (notification par SMS, backup, etc).

Avantages / inconvénients de Home Assistant

  • Communauté internationale (en anglais donc) avec un forum très complet.
  • Prise en main plus « technique » : quelques notions basiques sont recommandées.
  • 100% gratuit : tous les plugins sont libres d’utilisation.
  • Aucun abonnement (sauf pour la connexion avec Google Assistant ou Amazon Alexa : non obligatoire).
  • Configuration qui commence à devenir plus « clé en main ».

Mon choix final 🥇

Après avoir installé les 2 solutions à tour de rôle sur mon Raspberry Pi, j’ai finalement opté pour Home Assistant via son image Hass.io que l’on installe facilement sur un Raspberry Pi. La prise en main m’a pris une petite soirée mais une fois que l’on comprend le fonctionnement, les intégrations sont très rapides.

Certes, il faut mettre les mains dans le « cambouis » un peu au debut afin d’ajouter les différents composants (exemple si vous souhaitez connecter votre box Somfy Tahoma). Cependant, la documentation est tellement bien faite que cela revient plus à faire des copier/coller dans le fichier de configuration.

Je commence donc une nouvelle série d’articles sur la domotique où je vous partagerai mes scripts et automations pour que l’on avance ensemble sur Home Assistant ! Et vous, qu’utilisez-vous comme solution domotique ?

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert