Installation d’une baie de brassage à la maison

Publié le 6 janvier 2019 Temps de lecture : 5 min.

Ayant récemment déménagé en maison, j’ai profité de ce changement pour revoir toute mon installation réseau. Une baie de brassage ou armoire réseau m’est rapidement apparu comme la solution idéale pour avoir quelque chose de propre. Voici mon retour sur cette expérience avec tous les équipements utilisés pour l’installation d’une baie à domicile.

Choix de la baie de brassage

Ce n’est clairement pas l’étape qui a été la plus simple : trouver la baie de brassage sans exploser le budget. J’ai tout d’abord commencé par regarder sur Leboncoin, on y trouve de nombreuses annonces où les entreprises se débarrassent souvent d’armoires réseau.

Il y a généralement 2 critères importants à prendre en compte : la hauteur de la baie (on compte généralement en U pour unité de rack : 8U, 10U, 15U) et la largeur de la baie (10 pouces ou 19 pouces). Enfin, un dernier critère peut-être important selon les équipements : la profondeur de la baie (450 ou 650mm).

Pour ma part, je voulais une baie assez haute (minimum 12U) pour venir loger tous mes équipements avec une aération correcte ainsi qu’un largeur standard à 19 pouces pour être compatible avec le maximum d’équipements.

Après quelques semaines de recherche, j’ai finalement décidé de partir sur un modèle neuf 19 pouces 15U de chez Cablematic vendu sur Amazon pour 140 euros environ. Ça représente une partie importante pour ce projet mais c’est également la pièce fondatrice pour la suite.

Besoin d’une installation plus compacte ? Un modèle 9U est également disponible pour 100 euros.

Équipements de base : patch panel et switch

Passons maintenant aux équipements que nous allons venir mettre à l’intérieur. Il y en a 2 qui me semblent indispensables dans toute installation : le patch panel pour venir câbler vos RJ45 qui arrivent de vos prises et le switch avec un nombre X de ports pour connecter tout cela.

Pour le patch panel, j’ai choisi de partir sur un modèle simple de chez Lindy (moi non plus, je ne connaissais pas la marque) avec 24 ports RJ45 en cat6. Il coûte environ 40 euros sur Amazon et la qualité est plutôt correcte.

Concernant le switch, le choix est plus complexe… TP-Link ou Netgear, manageable ou non-manageable, boitier métal ou plastique, etc. On peut vite s’y perdre ! J’ai pour ma part fait dans la simplicité en prenant un switch moyenne gamme de chez TP-Link avec 24 ports et un boitier métal. On le trouve pour 80 euros sur Amazon.

Équipements supplémentaires : étagères, brosse et câbles

Les autres équipements seront propre à votre installation. Dans mon cas, j’avais besoin par exemple de poser tous mes boitiers liés à la domestique (Philips Hue, Arlo) mais également mon NAS Synology. J’ai donc opté pour 2 étagères Digitus 1U à 20 euros pièce.

Enfin, vous allez certainement avoir besoin de cette brosse afin d’avoir une finition parfaite et quelques câbles RJ45 courts pour le brassage.

Quelques conseils en vrac

Durant la phase de conception de cette armoire réseau, j’ai été confronté à plusieurs problèmes/questions, voici quelques points à prendre en compte :

  • Définir dès le départ la catégorie de câble qui sera utilisée (cat 5, 6 ou 7) et choisir les équipements après.
  • Bien faire attention à la largeur des équipements que vous allez choisir : 10 pouces ou 19 pouces.
  • Idem avec la profondeur, certaines baies sont peu profondes (attention si vous souhaitez mettre un NAS).
  • Vérifier le poids total de l’installation : fixation au mur, sur un meuble, au sol ?
  • Longueur des câbles pour le brassage : bien penser qu’il faut fermer la porte 😅

Budget global de l’installation

Voici un petit résumé sur le coût global de cette opération :

Coût total : 325 euros. À noter que ce budget peut facilement être divisé de moitié si vous trouvez une baie d’occasion sur Leboncoin qui correspond à vos critères. Comptez alors 150 euros.

J’espère que cet article vous sera utile. Un autre arrivera très prochainement pour présenter le contenu de ma baie avec les améliorations à venir. Si vous avez des remarques sur l’équipement ci-dessus, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert