Sponso

Les jeunes sont-ils concernés par la sécurité en ligne ?

Publié le 29 avril 2022 Temps de lecture : 4 min.

Entre la génération des Millennials et la génération Z, laquelle est la plus préoccupée par la sécurité en ligne ? Les jeunes sont accros aux réseaux sociaux et au contenu disponible sur Internet. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, le respect de leur vie privée fait bel et bien partie de leurs préoccupations.

Les Millennials, peu concernés par les dangers d’Internet

36 % des Millennials ne considèrent pas la sécurité sur Internet comme une priorité. C’est le résultat d’une enquête menée en 2020 qui remet en question nos idées reçues sur cette génération. Les Millennials, ce sont les personnes nées entre 1984 et 1996. Adeptes des réseaux sociaux en tous genres et des nouvelles technologies, leur temps passé derrière les écrans ne cesse d’augmenter.

Pourtant, ils sont 40 % en France à déclarer être conscients et inquiets des risques que constitue une utilisation importante du web. Parmi les dangers évoqués, on retrouve la crainte que leur appareil soit infecté par un virus, qu’ils soient espionnés via la caméra intégrée de leur appareil, et qu’on dérobe leurs données personnelles et bancaires.

La génération Z, soucieuse du respect de sa vie privée

La génération Z, elle, semble bien plus prudente que son aînée. Les membres de la génération Z sont nés entre 1997 et 2010. Très préoccupés par leur respect de leur vie privée en ligne, ils sont 73 % à masquer leur géolocalisation dans leurs publications en ligne. ExpressVPN, qui propose un questionnaire pour découvrir son âge technologique, révèle qu’un membre de la génération Z sur cinq utilise même un « finsta » (un faux compte Instagram).

Et pourtant, les jeunes internautes sont particulièrement accros aux réseaux sociaux. Ainsi, 14 % d’entre eux avouent passer plus de cinq heures par jour sur YouTube. 11 % de plus déclarent consacrer au moins cinq heures quotidiennes au réseau TikTok. Des chiffres en constante augmentation ces dernières années.

Les bons côtés des réseaux sociaux pour les adolescents

Souvent décriés pour différentes raisons, les réseaux sociaux présentent également des avantages pour les adolescents. Utilisés à bon escient et avec prudence, ils permettent aux jeunes de s’épanouir, de tisser des liens sociaux solides et de développer des compétences certaines. Parmi les avantages des réseaux sociaux pour les adolescents, on peut notamment citer :

  • Un accès facilité à l’information et à la presse de qualité : les grands médias proposent du contenu court et pertinent, sous la forme d’infographies, d’images et de vidéos courtes qui plaisent aux jeunes.
  • La participation à des projets collaboratifs : les jeunes internautes peuvent facilement prendre part à des projets, parfois de grande ampleur, et s’investir personnellement pour des causes qui leur tiennent à cœur.
  • Le développement de la créativité : le contenu visuel et textuel doit être particulièrement soigné pour être vu et partagé. Les jeunes sont ainsi incités à faire preuve de créativité et de subtilité.
  • L’acquisition de nouvelles connaissances : les jeunes membres des réseaux sociaux ont davantage d’opportunités d’apprendre une langue étrangère et de communiquer avec des internautes d’autres nationalités. Ils peuvent aussi s’initier facilement à d’autres disciplines, notamment l’informatique et le graphisme.

S’ils sont tous sensibilisés à la sécurité en ligne, les jeunes internautes réagissent différemment pour se préserver des dangers d’Internet. Pourtant, leur utilisation massive des réseaux sociaux peut constituer une menace avérée pour le respect de leur vie privée. Les évolutions d’Internet, et l’arrivée prochaine des métavers dans nos vies quotidiennes, conduiront-elles à plus de prudence de la part des Millennials ?

avatar-ag

Article rédigé par Antoine Guilbert

Blogueur passionné par les nouvelles technologies et la domotique.
J'adore tester des produits, voyager à travers le monde et faire des photos.

En savoir plus