J’ai acheté un nouvel appareil photo : le Fujifilm X-T2 !

Publié le 3 décembre 2017 Temps de lecture : 6 min.

Cela fait bientôt 10 ans que j’ai commencé à faire des photos avec un appareil photo reflex, d’abord avec un Canon 500D puis un Canon 5D Mark II. Après un bon mois de réflexion, j’ai décidé de changer de marque et de technologie pour passer à l’hybride avec le Fujifilm X-T2. Pourquoi ce choix ? Je vous explique tout dans cet article.

Revenons quelques années en arrière

Quand j’ai commencé à faire de la photo, les appareils photo hybrides n’existaient pas encore, on avait donc le choix entre un compact (petit, léger avec une qualité moyenne) et un reflex (encombrant, nombreux objectifs et très bonne qualité). On peut ainsi dire qu’il y avait deux camps : compact/pratique VS poids/qualité.

J’ai donc naturellement choisi de passer au reflex pour « débrider mon usage » et être plus créatif. La première chose qui m’a frappé au tout début est la qualité des photos et les magnifiques flous d’arrière plan que l’on peut avoir. J’ai peu connu la photo argentique, mais cela permet de revenir sur ce genre de photos avec une grande force : le numérique. On peut donc prendre des dizaines de photos et faire le tri sur son ordinateur après.

Ensuite, j’ai commencé à m’équiper au fur et à mesure des années pour arriver à la configuration suivante : Canon 5D Mark II, Canon 17-40mm f/4, Sigma 50mm f/1.4, Canon 70-200mm f/4 et quelques accessoires indispensables comme des cartes Compact Flash ou des sangles.

J’étais plutôt content de mon matériel avec des objectifs de qualité, plutôt polyvalents me permettant de faire tout type de photo. Mais alors… pourquoi ai-je tout revendu récemment pour appareil sur un appareil photo hybride ?

Pourquoi avoir choisi un appareil photo hybride ?

C’est la question que tout le monde se pose : pourquoi quitter le reflex pour passer à l’hybride ? La réponse est toute simple : un poids/encombrement réduit tout en conservant des objectifs interchangeables. 

J’ai eu le déclic lors de mon premier gros voyage à New York en l’occurence où je suis parti avec tout mon matériel photo (qui occupait donc toute ma valise cabine) pour un poids total d’environ presque 5 kilos.

« Bordel, qu’est ce que c’est lourd quand même ! 😩 » Antoine, en haut de l’Empire State Building.

Mais ça, c’était avant d’arriver sur place et de mettre tout ce matériel sur mon dos. Ayant quelques problèmes de dos, ça a clairement été une galère pendant tout le séjour. Bon une fois revenu à la maison, ça a été compensé par les photos et les souvenirs en me disant que c’était exceptionnel un peu.

Le problème, c’est que j’ai eu cette sensation à chaque voyage, week-end ou autre escapade. Prendre mon appareil photo reflex était presque devenu une corvée tellement il était lourd et encombrant. J’en arrivais, par exemple en Tunisie, à laisser mon reflex à l’hôtel pour prendre uniquement mon iPhone… dommage non ?

Bientôt 2 ans après ce périple, et actuellement en prévision d’un gros voyage pour l’année prochaine, je ne voulais revivre la même galère. J’ai commencé à chercher des solutions et c’est alors que l’appareil photo hybride est arrivé.

Voici ses avantages en résumé :

  • Poids et encombrement divisé par 2 ou 3
  • Objectifs interchangeables
  • Qualité photo équivalente à un reflex
  • Viseur électronique (pratique pour les réglages)
  • Possibilité d’avoir un beau bokeh

Sur le papier, c’est vraiment séduisant. J’ai donc commencé à regarder les différents modèles de chez Fujifilm, Sony, Olympus et Panasonic pour trouver mon hybride idéal !

Pourquoi avoir choisi Fujifilm et pas Sony ?

J’ai tout d’abord débuté mes recherches chez Sony. C’est à mes yeux la marque de référence pour les appareils photos mirorless, il suffit de regarder par exemple le Sony A7 II ou encore le Sony A6300.

Plutôt séduisants avec des fonctionnalités intéressantes (4K, Wi-Fi, etc) et un prix correct. Le problème réside en revanche dans les objectifs : ils sont lourds ! J’ai comparé avec mes anciens objectifs Canon et le passage chez Sony me permettait de gagner quelques centaines de grammes mais c’était loin d’être révolutionnaire.

Changer d’appareil photo c’est bien, mais encore faut-il voir la différence à l’utilisation. Je voulais vraiment un appareil photo qui pesait autour des 1kg avec le boitier + 2/3 objectifs.

J’ai regardé ensuite ce que Fujifilm proposait et j’ai beaucoup aimé deux modèles : le Fujifilm X-T20 et le Fujifilm X-T2. C’est finalement le X-T2 qui l’a emporté suite à un test en magasin, j’ai été conquis par le grand viseur électronique, la prise en main confortable, l’écran orientable (2 axes), les molettes sur le dessus, le double slot SD, etc.

Cela va faire 1 semaine qu’il est arrivé à la maison et c’est un pur bonheur : auto focus ultra rapide et précis, piqué excellent, intuitif avec les molettes sur le dessus… Tout les réglages tombent sous la main ! J’ai repris mon 5D Mark II a quelques reprises pour faire 2/3 photos et ça fait vraiment bizarre, on s’habitude vite au viseur électronique (qui permet d’avoir le rendu final de sa photo).

Si vous êtes intéressé par la marque Fuji, je vous invite à suivre Damien Bernal sur son site qui poste des vidéos régulièrement sur ce sujet. Elles sont intéressantes et m’ont beaucoup aidé dans le choix du boitier. 

Au revoir Canon, bonjour Fuji !

Avant de switcher, j’avais prévu de revendre tous mon matériel à l’exception du Sigma 50mm f/1.4 et mon Canon 5D Mark II. C’est un combo pratique permettant de réaliser de bonnes photos. Mais maintenant que le X-T2 est arrivé, je songe de plus en plus à revendre l’ensemble pour passer à 100% chez Fuji (si certains sont intéressés, contactez moi).

Je vais pour ma part continuer de tester ce Fuji dans les jours et semaines à venir et vous ferais prochainement un petit récap photo pour que vous puissiez juger de la qualité !

Et vous, est-ce que un appareil photo hybride ça vous tente ?  📷

Commentaires
  • BDR

    En terme de poids des objectifs, tu as comparé quoi exactement ? Il ne faut pas oublier qu’un A7 c’est un FF vs APS-C pour les XT-2(0). Les objectifs ne sont donc pas les mêmes et le rendu des photos non plus (bokeh, pdc).

    • Oui, je suis conscient pour le passage du FF à l’APS-C, c’est sur que ça aide pour gagner en poids, même sur les objectifs. Après, il faut réussir à faire des compromis aussi, avec le X-T2, je pense avoir trouver un équilibre intéressant :)

      • BDR

        Oui j’imagine bien, tu as tenté la comparaison avec un Olympus OM-D E-M10 Mk3 qui a plutôt bonne réputation et qui a un capteur un peu plus petit (Mirco 4/3″) ?

Made with by Antoine Guilbert