Serveur dédié chez Kimsufi ou VPS chez OVH, lequel choisir ?

Publié le 30 mars 2015 Temps de lecture : 7 min.

Vous l’avez peut-être remarqué ce week-end, mon blog a subit quelques petits sautes d’humeur ! J’ai profité de ce week-end pour le migrer et changer le serveur qui héberge mon blog et mes autres sites. Enfin, bon, ce changement n’a pas été de tout repos car les performances n’était pas au rendez-vous. Entre Kimsufi et OVH, mon coeur balance, voici un petit résumé.

Contexte

Revenons quelques jours en arrière. J’ai reçu mercredi dernier un joli petit mail de la part de 1and1 qui m’annonçait que mon offre (très avantageuse à 30 euros/an) ne pourrait être maintenue car trop vieille. On me propose donc de me passer automatiquement l’offre (la plus chère) à 10 euros/mois.

Tout d’abord surpris, puis un peu contrarié. J’étais chez 1and1 depuis 2010, je trouve que cette pratique est peu facile pour pousser les gens à consommer plus. Je décide de rompre (souvenez-vous, dans le même genre qu’avec SFR)  et de partir à la concurrence. Voici mon retour d’expérience.

Serveur dédié chez Kimsufi

Ma première idée a donc été de prendre un un serveur dédié chez Kimsufi (la marque un peu low-cost de chez OVH). Je n’avais que quelques sites à héberger dessus avec un trafic relativement raisonnable, ça devait donc passer sans problèmes, j’ai donc choisi le premier serveur : le KS-1.

A l’intérieur de ce dernier, on retrouve un processeur Intel Atom bi-coeur cadencé à 1,86Ghz, 2 Go de RAM et 500 Go de disque dur. Je pensais que c’était une configuration suffisante surtout pour le prix, seulement 4,99 euros HT/mois ce qui est correct pour une machine rien qu’à vous.

gamme-serveur-dedie-kimsufi

Bon une fois que vous avez choisi votre modèle préféré, il faut réussir à en avoir un… Comme vous pouvez le voir sur ma capture ci-dessus, les serveurs dédiés Kimsufi sont en permanence en cours de réapprovisionnement. C’est clairement pas pratique, il faut donc jouer au chat et à la souris.

Petit bonus pour mes chers lecteurs, j’ai trouvé un outil qui permet d’être informé dès qu’un serveur arrive à la vente :  kimsufi_status (sur Twitter).

Performances chez Kimsufi

Je reçois donc, quelques minutes après ma commande, l’ensemble des mes accès pour installer mon serveur. Je choisis donc quelque chose de simple : une distribution sous Debian 7.5 puis l’installation de tous les paquets nécessaires au bon fonctionnement de mon serveur : Apache, MySQL, PHP, etc.

Tout est donc en place pour commencer la migration. J’importe donc la base de données depuis celle de 1and1 ainsi que les données FTP. Jusque là, pas de problèmes, je ne vois pas de réelles différences par rapport à mon mutualisé chez 1and1. Une fois que tout est en place, configuration et hop, on fait un test pour vérifier le chargement du site avec Pingdom Tools.

pingdom-tools-serveur-kimsufi

Bim, le résultat tombe : 2,23 secondes pour charger la page d’accueil de mon site iBonplan. C’est très long étant donné qu’il n’y a presque rien sur cette page, quelques images, un peu de texte et deux/trois scripts… Déception immense !

J’ai décidé de refaire un test en remettant le site chez 1and1 quelques minutes pour vous montrer la différence de chargement. C’est donc bien le même site avec les mêmes plugins et la même base de données.

pingdom-tools-serveur-mutualise-1and1

On obtient donc un résultat à moins d’une seconde. C’est très correct pour un mutualisé ! Je commence donc à chercher des explications un peu partout sur le web pour réduire le temps de réponse serveur. J’essaie donc différentes solutions : modification de la configuration de Apache, optimisation de la base de données, changement de plugin de cache, rien n’y fait… Je suis à ce moment un peu dégouté.

Je me tourne donc vers mon ami de chez Blogmotion, alias le meilleur administrateur système de Twitter, pour obtenir quelques explications. Après plusieurs échanges, la réponse tombe : ce serveur n’est pas du tout pensé et dimensionné à cause de son processeur Intel Atom. Il n’est pas assez puissant pour répondre rapidement à la requête d’un internaute.

Me voilà un peu bloqué… Je regarde donc les autres alternatives à mon Kimsufi premier prix. Revenir sur un bon mutualisé ou tester un serveur VPS ? Je décide donc de choisir la deuxième option. C’est parti pour un mois d’abonnement à un VPS chez OVH.

Serveur virtuel privé chez OVH

Je reviens donc chez OVH cette fois pour choisir un VPS. Pour que mon test soit réalisé dans les mêmes conditions, je décide de prendre le VPS Classic 2. Côté caractéristiques techniques, on retrouve deux coeurs virtuels sur un processeur inconnu (pour le moment), 2 Go de RAM et 25 Go de disque dur en Raid 10. Le tout pour le même prix à 4,99 euros HT/mois. C’est donc une configuration assez proche de celle du Kimsufi hormis la taille du disque dur qui diffère.

gamme-serveur-virtuel-ovh

En revanche, pour la disponibilité, aucun problème là dessus. Il y a tout le temps donc pas besoin de se réserver un VPS en pleine nuit ! Nous allons donc passer maintenant aux tests des performances. Ma grande interrogation étant la suivante : quel est le processeur derrière ce VPS ?

Performances chez OVH

Je recommence donc ma petite installation en installant tous les paquets nécessaires ! Après l’installation sur le Raspberry Pi et le Kimsufi, on commence à être un petit rodé, il faut le dire. Je remonte donc les données en FTP ainsi que la base de données et hop, place au test.

pingdom-tools-vps-ovh

Youpi, victoire, bonheur ! Chargement de la page en 612 milli-secondes. Je suis donc un peu mieux en que mon serveur mutualisé et carrément mieux que mon serveur Kimsufi sans bidouiller la configuration de Apache, etc.

J’en sais maintenant plus sur le processeur qui est derrière mon petit VPS, il s’agit d’un AMD Opteron 6128. Quand l’on regarde du côté du benchmark, ça nous change bien de mon petit Kimsufi.

Mon choix

J’ai maintenant terminé mes tests. L’ensemble de mes sites sont arrivés sur mon VPS chez OVH et pour le moment tous se passe bien. Même mon blog perso (celui sur lequel vous lisez cet article) a réussi à passer sous la barre d’une seconde. Objectif rempli ! Difficile maintenant de vous orienter et de vous conseiller une offre plutôt qu’une offre.

Sachez par exemple que si vous avez une panne hardware sur votre Kimsufi (le disque dur qui crash), vous perdez toutes vos données donc veillez à bien faire les sauvegardes. Avec un VPS, vous n’avez pas ce problème car la maintenance est assurée par OVH avec une redondance en Raid 10. En revanche, avec un VPS, vous aurez moins d’espace disque que avec un Kimsufi. Bref, il faut peser le pour et le contre mais essayez d’éviter au maximum les processeurs Intel Atom, vous serez déçu.

Vous avez besoin d’un conseil ? N’hésitez pas à réagir à cet article. Je vous répondrais avec plaisir !

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert