Test de l’aspirateur robot connecté Eufy Robovac 30C

Publié le 16 décembre 2018 Commander sur Amazon Note : Temps de lecture : 8 min.

Je vous propose aujourd’hui le test d’un produit encore inédit sur le blog : un aspirateur robot connecté de chez Eufy. Je l’avais découvert lors de mon passage sur le stand Anker à l’IFA 2018 et il était prévu que je le teste. Il est arrivé à la maison depuis bientôt 1 mois et demi : voici la présentation et mes impressions !

Déballage

Petite présentation rapide du packaging avec des nombreux accessoires. On reçoit bien évidemment l’aspirateur Eufy Robovac 30C avec sa base de recharge et sa télécommande mais également un set de filtres et brosses de rechange (vous en avez un d’avance du coup), une brosse de nettoyage et des bandes magnétiques pour délimiter la pièce.

L’ensemble est très soigné avec un manuel d’utilisation en français pour la première mise en marche. En résumé, c’est assez simple, il suffit de monter les petites brosses sur le robot, de brancher la base et de le connecter au Wi-Fi. Je vous conseille de le recharger pleinement. La led sur le dessus de l’appareil passera automatiquement au bleu une fois la recharge terminée.

Présentation du Robovac 30C

Bonne impression au déballage de ce robot aspirateur. Je le trouve sobre et élégant. On pourrait penser que c’est futile pour de l’électroménager mais il trônera (généralement) dans un coin de votre salon donc autant avoir un bel objet plutôt qu’un aspirateur multicolore. Sur le dessous, on trouve seulement le bouton on/off.

Sous l’aspirateur, c’est là que l’on trouve de qui nous intéresse le plus. Pour la direction, le robot utilise 2 roues motrices permettant de franchir des obstacles de 1,6cm max et une petite route stabilisatrice à l’avant. On remarque également les 2 aimants permettant la détection de zones via les bandes magnétiques fournies.

Côté nettoyage, nous avons 2 petites brosses rotatives à l’avant (remplaçables) qui permettent de collecter la poussière jusque dans les coins et 1 grosse brosse centrale pour acheminer la poussière jusque le collecteur avec une puissance d’aspiration de 1500 Pa.

Enfin tout arrive à l’arrière dans le collecteur de poussières d’une capacité de 0,6l. C’est suffisant mais on aurait apprécié une conteneur plus grand. Idéalement, il faut le vider après chaque passage (d’après le manuel), à l’utilisation, on le fait généralement une fois par semaine.

L’ensemble est alimenté par une batterie d’une autonomie d’environ 1h30 (voir moins si vous utilisez le mode boost). C’est suffisant pour une pièce de 40 à 50m2. Dès que l’aspirateur n’a plus de batterie, il retourne automatiquement à sa base de recharge.

Contrôle via une télécommande

Vous n’avez pas besoin obligatoirement d’un smartphone ou de le connecter au Wi-Fi pour l’utiliser. Une télécommande est fournie (avec les piles AAA qui vont bien). Elle vous permet de choisir le mode d’aspiration via les 4 boutons du bas, de le diriger via les touches directionnelles et de le ramener à la base de recharge.

J’utilise uniquement la télécommande lorsque je veux le diriger sur une zone bien précise (exemple l’autre jour lorsque le chat a fait tomber un vase en verre). Très pratique pour ramasser les bouts de verre, et oui, pour ceux qui se demandent, ça fonctionne bien et n’endommage pas le robot.

Vidéo de démonstration

Vous montrez quelques photos, c’est bien mais je pense qu’une vidéo de démonstration sera bien plus parlante pour vous présenter les différents modes d’aspiration.

Il en existe 4 : mode automatique, mode « edge » (qui fait les contours d’une pièce), mode « spot » (qui se focalise sur un endroit donné), mode « rapide » (qui nettoie pendant 30 minutes).

Mon utilisation hebdomadaire

Cet aspirateur Robovac 30C présente l’avantage d’être « connecté ». On peut ainsi le contrôler à l’aide d’une application dédiée mais également via des services externes comme Google Assistant ou Amazon Alexa. Pour le moment, seul IFTTT est absent (en espérant que ça arrive un jour).

On l’utilise toutes les semaines de deux manières différentes : programmée et ponctuelle. Il passe par exemple tous les mardis et vendredis pendant nous sommes au travail mais on l’utilise également à distance si on reçoit des invités de dernière minute, on peut le lancer 30 minutes d’avant d’arriver à la maison.

J’ai été surpris dans le bon sens par l’intelligence de l’aspirateur. Bien qu’il ne cartographie pas la pièce comme la concurrence chez Xiaomi, il s’en sort plutôt bien et ne va pas taper bêtement dans des meubles, non, ces derniers sont détectés grâce ses 9 capteurs anti-collision.

Étant donné qu’il ne mesure que 7cm de haut, il vient se glisser facilement sous tous vos meubles (et quand on voit ce qu’il ramasse, c’est très efficace). Veillez tout de même à essayer de ranger/regrouper les câbles qui peuvent trainer, on sait jamais.

Après 1 mois et demi d’utilisation, je suis vraiment satisfait et je n’ai eu que 2/3 soucis avec le robot comme par exemple une fois où l’on a retrouvé bloqué sur le pied du sapin de noël ! Pour faciliter son passage et le nettoyage, on a juste pris l’habitude de mettre les chaises sur la table, c’est tout.

Application sur iOS et Android

En plus de la télécommande fournie, une application mobile est également disponible pour gérer et contrôler le robot. L’effort est là, elle fonctionne très bien mais il faut avouer qu’elle est assez simple avec peu de fonctionnalités.

On peut ainsi : contrôler la direction de son aspirateur, programmer les horaires de passage sur la semaine, changer les modes d’aspiration et lancer un recherche de votre robot (si il est perdu dans votre château 😜).

Le paramétrage de Google Assistant et Amazon Alexa se fait par le biais de l’application. Pour le moment, disponible uniquement en anglais et en allemande, vous pourrez dire bientôt : « Alexa, demande au Robovac de lancer le nettoyage ».

En résumé

C’est le premier aspirateur robot que je testais chez moi et je dois avouer être satisfait. On y prend vite goût et c’est agréable de ne plus avoir à passer l’aspirateur. Dans notre cas, nous l’utilisons que pour les pièces du bas mais ça suffit largement ! Le seul inconvénient pourrait venir de son caractère intelligent, étant donné qu’il ne modélise pas la pièce, cela lui arrive de passer 2/3 fois au même endroit par exemple.

Côté prix, la gamme Eufy est assez large et va de 100 euros à 300 euros pour les modèles hauts de gamme comme ce Robovac 30C que l’on peut retrouver sur Amazon. De plus, en comparaison avec d’autres modèles chinois (ex : Xiaomi), on peut l’acheter facilement sur Amazon et bénéficier du service après-vente qui va avec.

J’espère que cet article vous a intéressé, si tel est le cas, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires et à le partager sur vos réseaux sociaux. Bonne soirée !

Eufy RoboVac 30C

299

3.5/ 5

Cet aspirateur fonctionnera parfaitement dans des surfaces relativement grande sans trop d'obstacles. La puissance d'aspiration est correcte et silencieux (moins de 60 dB). La qualité est au rendez-vous et le prix est correct (bien qu'on aurait apprécié un prix inférieur à 250€).

Avantages

- Efficacité du nettoyage
- Très silencieux (mode normal)
- Google Assistant et Amazon Alexa

Inconvénients

- Pas de modélisation de la pièce
- Absence de IFTTT
- Prix (légèrement) élevé

Note

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert