Tests

Test de la caméra Argus Pro 3 de Reolink avec panneau solaire

Publié le 27 mars 2022 Temps de lecture : 9 min.

On se retrouve aujourd’hui pour le test d’un nouvel objet connecté, ça faisait longtemps. Nous allons parler de la caméra Argus Pro 3 de chez Reolink. Proposée à un prix abordable autour de 100 euros, elle vous permet de filmer en 2K de jour comme de nuit avec une autonomie d’un mois environ. Est-ce que le résultat est au rendez-vous ? Découvrez mon avis après 6 mois de test.

Argus Pro 3

logo-amazon-prime

125,99 EUR

Déballage de la Argus Pro 3

On commence tout d’abord avec le déballage de la caméra qui est livrée avec de nombreux accessoires et fixations. Nous avons un socle en caoutchouc pour la poser en intérieur, une fixation extérieure avec les vis qui vont bien ou alors un strap pour la positionner sur une gouttière par exemple.

Ma première impression est bonne, la qualité de fabrication semble correcte et le produit est bien fini. C’est très similaire à l’ensemble des caméras sans-fil que j’ai déjà pu tester sur le blog pour être honnête. La différence ne sera pas tant sur le hardware, mais plus sur l’expérience globale, notamment sur la partie logicielle qui est importante sur ce genre de produit.

Design et spécifications de la caméra

Sur la face avant, on retrouve un capteur 2K de 4 mégapixels couplés à 6 LED infrarouges pour la vision de nuit et/ou le flash, un micro bidirectionnel ainsi d’un capteur de mouvement permettant une détection intelligente jusqu’à 10 mètres.

Sous la caméra, on retrouve le bouton on/off ainsi qu’un accès à un slot micro SD pour le stockage qui supporte jusqu’à 128 Go. Reolink propose également un stockage cloud, mais il n’est pas disponible encore en Europe pour des questions de législation.

Enfin, à l’intérieur, on retrouve bien évidemment du Wi-Fi 2,4GHz et 5GHz (qui ne marche pas trop mal) ainsi qu’une batterie intégrée de 6000 mAh qui vous offre une autonomie jusqu’à 1 mois, même si je vous recommande vivement l’ajout d’un panneau solaire après pour vous libérer de la recharge !

Utilisable en extérieur comme en intérieur

Comme vous avez pu le voir, je la destine plutôt à une utilisation extérieure vu qu’elle résiste aux intempéries (certification IP65) et des températures jusqu’à -10 degrés.

Seul bémol, elle ressemble vraiment à une caméra est assez peu discrète si vous la posez sur une étagère. Si vous souhaitez quelque chose d’assez design et élégant, il faudra passer votre chemin.

Focus sur le panneau solaire : indispensable ?

J’ai déjà eu l’occasion de tester de nombreuses caméras sans-fil, que ça soit chez Eufy, Arlo ou encore Nest. C’est bien, l’autonomie est souvent conséquente (environ 1/2 mois) mais il arrive toujours un moment où l’on doit recharger la caméra.

Beaucoup de modèles proposent maintenant de les connecter à un panneau solaire pour les alimenter et faire en sorte quelles soient totalement autonomes. J’ai donc testé le modèle proposé par Reolink pour alimenter la Argus Pro 3.

Je l’ai installée fin novembre et il est vrai qu’en hiver le temps n’est pas le plus ensoleillé (surtout en Bretagne certains diront !). Malgré les conditions, je n’ai pas eu besoin de la recharger une seule fois en bientôt 6 mois, le panneau solaire la recharge totalement et suis régulièrement autour de 80/100% !

La connexion se fait par l’arrière de la caméra avec un port micro-USB (dommage en 2022, mais bon, pour l’usage ça passe). L’ensemble est rendu bien étanche grâce au petit caoutchouc qui vient faire l’étanchéité, rien à redire, c’est bien fait.

Plus qu’un simple accessoire, c’est vraiment un indispensable à acheter lorsque vous prenez la caméra. Cela vous offre la liberté de la positionner où vous souhaitez dans votre jardin sans vous soucier de l’alimentation, surtout à prix correct, généralement sous les 30 euros.

Panneau solaire Reolink

logo-amazon-prime

29,99 EUR

Une application correcte avec de nombreux réglages

Continuons ce test avec la partie la plus importante, à savoir l’application. Rien à redire sur le processus d’installation qui est simple et prend quelques minutes, veillez juste bien à être proche de votre connexion Wi-Fi.

J’ai apprécié les nombreux réglages sur l’image de la caméra : on peut régler la qualité (nette ou fluide), la rotation, la luminosité, afficher ou non la date/heure et surtout la possibilité de masquer une partie de l’image. Super pratique pour la confidentialité de tous !

Toute la partie notifications fonctionne plutôt bien et permet de paramétrer quand souhaitez-vous recevoir des notifications (horaires) mais également le type : personne, véhicule ou autres grâce à l’intelligence artificielle embarquée. Testé à plusieurs reprises, rien à redire, ça marche !

En revanche, j’ai trouvé l‘accès aux vidéos un peu compliqué. Ce n’est pas très fluide et ça prend du temps (dû au stockage local notamment), on doit donc patienter plusieurs secondes avant de retrouver le bon clip, etc. Cela pourrait être amélioré avec une timeline comme Google fait avec ses caméras Nest.

Je regrette vraiment de ne pas avoir la possibilité d’avoir un stockage dans le cloud. Je suis conscient que certains seront contre mais c’est un vrai avantage, d’autant que l’offre existe dans d’autres pays à partir de 35 dollars/an avec 30 jours d’historique, mais malheureusement, ce n’est pas encore disponible en France.

Intégration avec les services tiers : Google Assistant, IFTTT, etc

Pour le moment, cette caméra est plutôt séduisante avec une qualité d’image correcte, de nombreuses fonctionnalités notamment sur la reconnaissance et les notifications.

En revanche, la seule ombre au tableau vient de la connexion avec des services tiers comme Google Assistant ou encore IFTTT qui est presque inexistante. Alors certes, il est possible d’ajouter la caméra Argus Pro 3 à Google Assistant, mais vous ne pourrez pas visionner le flux dans l’application Google Home, il faudra utiliser un Google Nest Hub ou un Chromecast.

Idem, si vous souhaitez bidouiller avec Home Assistant, vous ne pourrez pas ajouter cette caméra sur votre interface. Les API ne sont pas disponibles officiellement.

Au final, il semblerait que ça soit Amazon Alexa qui s’en sort le mieux et offre le plus de fonctionnalités, mais je ne l’utilise plus de mon côté.

Conclusion : un bon rapport qualité/prix

Grâce au blog, j’ai déjà eu l’occasion de prendre en mains de nombreuses caméras. Compte tenu de la qualité d’image et des fonctionnalités, j’aurais eu tendance à mettre la caméra au milieu du tableau, car il faut être honnête, il y a mieux sur le marché.

En revanche, quand on voit qu’elle est proposée à 125,99 euros sur Amazon, c’est vraiment un bon rapport qualité/prix pour une marque plutôt reconnue toute de même, on n’est pas sur une caméra no-name avec une application à peine traduite.

Argus Pro 3

4/ 5

Je la conseille plutôt pour un usage extérieur, si vous souhaitez surveiller votre jardin ou une allée, ça fera parfaitement le job ! N'oubliez pas le panneau solaire si vous souhaitez avoir l'esprit tranquille.

Avantages

- Autonomie illimitée avec le panneau solaire
- Détection intelligente des évènements
- Prix abordable

Inconvénients

- Application perfectible notamment sur la timeline
- Absence d'une offre cloud

avatar-ag

Article rédigé par Antoine Guilbert

Blogueur passionné par les nouvelles technologies et la domotique.
J'adore tester des produits, voyager à travers le monde et faire des photos.

En savoir plus