Location d’une voiture aux USA : mes conseils pour un road trip !

Publié le 20 février 2019 Temps de lecture : 6 min.

Lorsque vous planifiez un road trip, quelque soit le pays, il y a trois choses importantes à prendre en compte : l’itinéraire (oui c’est sympa de voir de beaux paysages), le logement et la voiture. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire un article dédié à la location d’une voiture aux États-Unis avec quelques conseils et astuces.

Choisir et louer sa voiture

Ca y est, les billets d’avions sont réservés et vous partez dans quelques mois aux USA 🇺🇸 ! Intéressons-nous à la location d’une voiture maintenant. Plusieurs cas sont possibles : prévoir votre location en réservant sur internet ou improviser sur place en fonction de l’offre et des véhicules. L’offre est beaucoup plus développée qu’en France avec des dizaines de loueurs présents dans les gros aéroports du pays comme Los Angeles.

Je vous conseille pour ma part de comparer et de réserver avant d’arriver sur place. C’est toujours plus facile de faire le bon choix quand on est chez soi que après 10h de vol + le décalage horaire.

Pour cela, j’utilise toujours le même comparateur à savoir Carigami. Il fonctionne quelque soit votre pays du monde avec des filtres très précis. La réservation est simple et il n’y a aucun frais cachés. Le prix annoncé est celui que vous payerez (sauf si vous décidez d’ajouter des assurances sur place). Bref, allez y les yeux fermés.

Ensuite, vous devrez choisir le loueur ainsi que la catégorie du véhicule. Restez sur quelque chose de simple avec des enseignes connus comme Alamo, National ou Budget qui proposent des tarifs intéressants. Vous pouvez également regarder du côté de Avis ou Hertz mais les tarifs seront plus élevés pour des prestations similaires.

Pour la catégorie du véhicule, c’est plus personnel cependant. Prenons un cas classique : un road trip de 2 semaines dans l’ouest des USA ? Je partirais sur un SUV type Ford Escape qui vous offrira un confort au top tout en ayant la possibilité d’aller à peu près ou vous le souhaitez (exemple avec Monument Valley) !

Arrivée à l’aéroport : récupérer la voiture de location

Après avoir récupéré vos bagages, il suffit de suivre les panneaux « Car rentals » que vous verrez un peu partout dans l’aéroport. Dans 90% des cas, il y a des navettes gratuites qui font le tour des terminaux afin de récupérer les passagers, il vous suffit juste de repérer celle de votre agence de location et voilà !

Comptez 1h30 de transit entre votre sortie de l’avion et la récupération de votre voiture (bagages, douanes, navette).

Une fois arrivé à l’agence de location, il vous suffit simplement d’aller à un guichet en donnant vos informations personnelles. Quelques points importants afin de récupérer votre voiture :

  • Avoir votre permis de conduire (pas besoin d’un permis de conduire international).
  • Avoir une carte de crédit valable pour la caution (idéalement une Mastercard Gold ou Visa Premier).
  • Votre numéro de réservation et/ou le voucher imprimé si nécéssaire.

Il est possible que l’on essaye de vous vendre des assurances supplémentaires, des badges de péages ou encore un sur-classement quelconque. Refusez tout simplement pour éviter les frais supplémentaires à la fin de votre séjour. En théorie, vous n’avez rien à payer !

Si jamais vous ne parlez pas très bien anglais, vous pouvez toujours présenter ce petit coupon envoyé par email avec votre réservation Carigami. Il explique que vous avez déjà toutes les options nécessaires pour la location.

Enfin, une fois les clés en poche, dirigez-vous vers votre voiture. Selon les loueurs, comme chez Alamo, vous avez la possibilité de choisir la voiture de votre choix parmi la catégorie SUV. Avant de partir, faites un tour de la voiture et notez les éventuelles rayures ou chocs sur votre bon de location.

Sur la route : faire le plein d’essence et la pression des pneus

Pas de changement particulier sur le code de la route, c’est similaire à la France avec quelques différences : il n’y a presque pas de ronds points, les échangeurs sont immenses et il est possible de tourner à droite au feu rouge (oui, résumé très rapide !).

Concernant le plein d’essence aux USA, c’est assez simple. Exit le diesel qui représente seulement 5% des véhicules, vous avez donc le choix entre de l’essence unlead, unlead plus ou unlead premium.  La seule différence concerne l’indice d’octane 87 à 91. Nous avons toujours choisi dans notre cas le moins cher à savoir le unlead ou regular.

Pour la pression des pneus, c’est complètement différent par rapport à la France. Oubliez la station de gonflage classique avec un manomètre, vous devez avoir un appareil pour mesurer vous même la pression de vos pneumatiques. Il m’a fallu tout de même presque 1 semaine pour comprendre le fonctionnement !

J’ai donc été dans le premier magasin du coin afin de me procurer le fameux « tire pressure pen ». Vous pouvez ainsi mettre de l’air à l’aveugle puis contrôler avec votre appareil ou stylo de mesure. Il est important dans un road trip de plusieurs milliers de miles de vérifier la pression des pneus de temps en temps.

Côté paiement, ne vous inquiétez pas, la majorité des stations essences prennent la carte bancaire (surtout sur les routes touristiques). Pas besoin de prévoir beaucoup d’espèces !

Et n’oubliez pas de profiter !

Avec ces quelques conseils et astuces en poche, je vous souhaite un bon voyage aux USA et espère que vous en profiterez autant que nous pendant nos différents road trips. C’est un super expérience et cela permet de se créer de beaux souvenirs.

Si vous avez des questions sur la location de voiture aux USA, les assurances, les véhicules ou autres. N’hésitez pas dans les commentaires, je vous répondais avec plaisir !

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert