Test du drone DJI Spark Fly More Combo

Publié le 11 mars 2018 Commander le produit Note : Temps de lecture : 11 min.

On se retrouve aujourd’hui pour le test que vous attendez tous : le DJI Spark Fly More Combo. Si vous avez suivi mes derniers articles, je le teste depuis quelques mois maintenant et il m’a accompagné lors de mon dernier voyage à Las Vegas. Commercialisé à partir de 500 euros, est-ce le meilleur rapport/qualité prix ? Réponse en images/vidéos.

Présentation du DJI Spark

Après avoir commencé par les drones professionnels, DJI se rapproche de plus en plus du consommateur lambda et démocratise le marché des drones. Suite à la sortie du célèbre DJI Mavic Pro, la marque a lancé l’été dernier le nouveau drone entrée de gamme à moins de 500 euros : le Spark.

C’est un drone très compact qui tient dans un carré de 14cm pour un poids total de 300g (en comparaison le Mavic Pro fait 730g). À l’inverse des autres drones de la marque, on ne peut pas rabattre ou ranger les supports des hélices. Ce n’est pas gênant en soit et cela lui permet de gagner en solidité.

J’ai été surpris par la qualité de fabrication du produit, elle est tout simplement parfaite. Les matériaux utilisés sont de qualité, le changement des hélices est simple et bien pensé, la batterie vient se clipser comme il faut. Bref, c’est un vrai petit bijou de technologie !

Lorsque l’on voit les caractéristiques techniques, il a tout d’un grand. Capteur de 12 mégapixels permettant de filmer en 1080p, stabilisation vidéo sur 3 axes, détecteur d’obstacles, vitesse maximale de 50 km/h, autonomie de 15 minutes. Quand on voit sa taille, c’est un très bon rapport fonctionnalités/encombrement.

Contenu du pack Fly More Combo

Comme les autres drones de la marque, le Spark est commercialisé sous deux packs : le classique et le Fly More Combo. À l’intérieur du bundle, on retrouve le DJI Spark avec sa télécommande, deux paires d’hélices de rechange, quatre protège hélices, deux batteries, une base de recharge, un câble micro-USB et le câble secteur.

Avec le pack Fly More Combo, vous avez également une petite sacoche pour transporter le DJI Spark. Elle est plutôt bien conçue et vous permet de mettre le DJI Spark avec trois batteries, la télécommande et quelques petits accessoires comme une carte microSD ou un câble de recharge.

En revanche, elle n’est pas si indispensable que cela car je l’ai presque pas utilisée. Je pars souvent en voyage avec mon sac à dos pour mettre mon Fuji X-T2, il me reste donc toujours un peu de place pour venir y glisser un drone.

Télécommande radio

Avant de présenter la télécommande, il faut savoir que le Spark est le seul drone de chez DJI à pouvoir se contrôler également à l’aide d’un smartphone. C’est pour cela que le pack de base est vendu sans télécommande.

Je vais être transparent avec vous, c’est la meilleure solution pour perdre son drone. De plus, la portée sera vraiment très limitée (80 mètres). Économisez un peu plus mais, je vous invite vraiment à partir sur le pack avec la télécommande, ou achetez-là par la suite, elle coûte environ 150 euros.

La télécommande est simple d’utilisation et relativement compacte. Sur la face avant, on retrouve les deux joysticks pour diriger le drone, un bouton « Return Home », le bouton pour le mode sport, un bouton pause pour effectuer un freinage d’urgence et un bouton FN pour afficher les modes de vol.

À l’arrière, c’est la partie la plus intéressante selon moi avec les contrôles pour la prise de photo/vidéo. À gauche, le bouton pour prendre des photos et un bouton personnalisable. À droite, le bouton pour enregistrer des vidéos et la roulette pour orienter l’angle de la caméra de haut en bas.

Côte technique, la télécommande fonctionne sur deux fréquences : 2,4 GHz et 5,8 GHz. La première est intéressante pour les longues distances alors que la seconde est pratique pour avoir la meilleure qualité possible en retour vidéo.

La portée varie en fonction de votre localisation et de la législation. Aux USA, la portée maximale est de 2km si l’on respecte la norme FCC (Federal Communications Commission). En France, avec les mêmes équipements, la portée maxime est de 500m selon la norme UE. Ça peut paraitre compliqué mais je referai un article sur le sujet !

Qualité vidéo : absence de 4K

C’est peut-être le seul inconvénient de ce drone, il ne filme pas en 4K mais seulement en 1080p à 30 i/s. Enfin, est-ce réellement un problème ? Selon moi, non, tout dépend de votre utilisation.

Il faut garder à l’esprit que le DJI Spark constitue l’entrée de gamme chez DJI et qu’il a une vision très grand public de par son prix mais également ses caractéristiques. Le but n’est pas de venir remplacer un Mavic Pro mais bien de compléter la gamme. Ce drone sera donc utilisé à 90% pour faire des photos en voyage, avec votre famille, etc.

Durant mon trip aux USA pour le CES 2018, j’ai réalisé quelques images dans le désert autour de Las Vegas. Si vous souhaitez en voir plus, je vous invite à regarder l’article sur mon voyage avec Nissan à Nice.

On remarque que la stabilisation 3 axes fonctionne très bien et nous donne des images fluides. Pour rappel, nous avons 2 axes mécaniques grâces au petit gimbal et le dernier est réalisé de manière logique. En bref, je suis satisfait du rendu vidéo et l’absence de la 4K ne me pose pas de problème.

Qualité photo : très bonne qualité

Passons maintenant à la qualité photo. Il embarque un capteur de 12 mégapixels permettant de sortir des images en JPEG de 3968×2976 pixels. À mon grand désespoir, le format RAW est absent et est réservé à la gamme supérieure chez DJI avec le Mavic Air et le Mavic Pro.

Il existe différents modes pour prendre des photos avec par exemple le « ShallowFocus » qui permet de recréer un flou artificiel en arrière plan ou le panorama classique (horizontal/vertical). J’ai essayé ces modes mais je n’ai jamais vraiment accroché, c’est pour moi un peu gadget.

L’ensemble de ces clichés ci-dessous ont été réalisés avec le mode automatique proposé par DJI.

Dans l’ensemble, je trouve que le rendu des photos est plus que correct. La luminosité/contraste est plutôt fidèle et il est très facile d’avoir une « belle photo » surtout vu du ciel. Mon seul regret concerne le piqué de l’image qui est loin d’être exceptionnel, ça ressemble plus à une photo faite avec un bon smartphone qu’avec un reflex milieu de gamme.

J’ai également fait une comparaison avec un DJI Mavic Pro et la différence est vraiment très légère (si ce n’est le format RAW). Si vous souhaitez avant tout privilégier la photo, le DJI Spark est un très bon compromis, surtout vu son encombrement.

DJI Go : l’application mobile pour le contrôler

Pour contrôler le drone et avoir le retour vidéo, il faut télécharger l’application DJI Go disponible à la fois sur iOS et Android. Elle est très complète et propose énormément de fonctionnalités intéressantes. C’est grâce à celle-ci que l’on peut paramétrer la hauteur maximale, la distance maximale, le point GPS pour le « Return Home » mais également tout ce qui touche à la photo et la vidéo (format de l’image, vitesse, ouverture, ISO, etc).

Comme vous pouvez le voir, c’est un véritable petit tableau de bord avec pas mal d’informations. Il faut prendre le temps de se familiariser avec l’app pour gagner en confiance. Globalement, l’application est plutôt intuitive.

Ensuite, l’autre avantage de l’application, ce sont tous les modes de vol intelligent proposés par DJI. On retrouve par exemple les « Quick Shot » qui permettent de réaliser des plans facilement comme le mode « Rocket ».

J’ai pour ma part utilisé à plusieurs reprises les modes « ActiveTrack » et « TapFly » qui sont bien pratiques pour faire un plan linéaire ou sur un objet en mouvement (une voiture par exemple).

Je n’ai pas pris la peine d’essayer le mode « Gesture » même si c’est mis en avant comme un avantage pour ce drone. Je trouve que c’est un peu gadget et je n’ai pas vraiment envie de le faire décoller depuis ma main… question de sécurité ! Toujours est-il que cela doit être plus utilisé si on ne possède pas la radiocommande.

Autonomie : 15 minutes en vol

C’est souvent le point noir reproché à ce drone : l’autonomie. En effet, il permet de voler environ 15 minutes dans des conditions normales (capacité de 1480 mAh). En comparaison, c’est 10 minutes de moins que le Mavic Pro et 7 minutes de moins que le Mavic Air.

Je n’ai pas trouvé pour ma part que ce soit réellement un problème. Bien sûr, si vous avez une seule batterie, ça risque d’être un peu frustrant mais avec le Fly More Combo, vous avez 2 batteries fournies ce qui vous offre déjà 30 minutes de vol. Le temps de recharge est rapide, il faut moins d’une heure.

De plus, les batteries du DJI Spark sont vraiment légères (seulement 95g) et se glissent dans une poche ce qui n’est pas le cas de la gamme Mavic. Si vous souhaitez une batterie supplémentaire, il faudra compter 50 euros sur Amazon.

Mon avis sur le DJI Spark

J’ai hésité pendant longtemps à acheter un drone. En effet, je trouvais que le prix était élevé (autour de 1000 euros), l’usage assez limité et surtout plutôt risqué (avec les conditions météos). Bon, il faut croire que je me suis trompé. Je suis complètement tombé sous le charme de ce DJI Spark.

Le produit est abouti, les fonctionnalités proposées par DJI (comme le « Return Home ») permettent de prendre confiance et la qualité photo/vidéo est déjà très correct pour faire de belles images. Dès qu’il fait beau et qu’on part en balade, je n’hésite pas une seconde pour le glisser dans mon sac à dos.

Il est proposé à partir de 499 euros pour la version classique et 799 euros pour la version Fly More Combo. N’oubliez pas de passer via iGraal pour le cashback, 10 euros offerts avec mon parrainage.

J’espère que ce test vous a plu. Si vous avez des questions/remarques, n’hésitez pas dans les commentaires,  j’y répondrai avec plaisir ! Enfin, je remercie tout particulièrement Boulanger qui m’a permis de tester ce drone et de vous faire cet article. ❤️

DJI Spark

799

5/ 5

Si vous êtes à la recherche d'un drone pour débuter, le DJI Spark est le produit idéal. Très simple d'utilisation, il vous permet de réaliser des photos et vidéos de très bonne qualité tout en maitrisant son budget avec un prix relativement abordable. C'est un vrai bijou de technologie !

Avantages

- Bonne qualité photo/vidéo
- Encombrement réduit
- Fonctionnalités DJI

Inconvénients

- Pas de port USB-C
- Application DJI Go
- Portée maximum (en mode UE)

Note

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert