Test du Coyote S, l’avertisseur de dangers par excellence !

Publié le 17 mai 2015 Commander sur Amazon Note : Temps de lecture : 9 min.

Si vous me suivez régulièrement sur le blog, vous devez déjà le savoir mais j’apprécie énormément la marque Coyote, connue et reconnue pour ses boitiers et applications sur smartphone dans la domaine de la conduite. Après avoir testé le Nouveau Coyote il y a 2 ans puis récemment la nouvelle version de iCoyote, je vous présente aujourd’hui le dernier boitier de la marque : le Coyote S !

Je le teste maintenant depuis près de 6 mois dans ma voiture, il a donc parcouru plusieurs kilomètres, rencontré plusieurs bouchons, zones de danger ou encore les fameux véhicules arrêtés. Voici donc mon petit feedback sur ce boitier rempli de nouvelles fonctionnalités !

Déballage

On commence donc par un rapide déballage. A l’intérieur de la boite, on retrouve le boitier Coyote S, un câble mini USB, un chargeur allume-cigare, une clé USB « Coyote Assure » et un petit manuel de prise en main rapide. Il y a également un support de fixation pour le mettre en voiture mais bien évidemment, il est dans la voiture !

boite-packaging-coyote-s contenu-boite-coyote-s

Le produit est donc plutôt complet, il y a tous les accessoires nécéssaire pour assurer le bon fonctionnement du Coyote S. Une petite housse de transport aurait pu être sympa mais bon, elle vous sera vendue en magasin. On passe maintenant à la présentation et au design de ce nouveau boitier.

Design

Je trouve que Coyote a fait un réel effort sur le design de son boitier. J’avais donc testé le Nouveau Coyote dont le format était déjà intéressant mais avec un format d’écran un peu trop petit, puis il y a eu le Coyote Nav qui avait un écran trop grand selon moi. Là, avec ce nouveau boitier, Coyote a réussi à trancher avec un écran de 4 pouces. Très bon choix pour moi !

Sur la face avant, on retrouve donc juste en dessous de l’écran une led ainsi que trois boutons. La led est très pratique pour savoir quand votre Coyote est chargé : rouge ça charge, vert c’est plein. Les boutons de gauche et droite vous permettent de signaler des dangers dans votre sens ou en sens inverse. Enfin, celui du milieu permet d’accéder aux réglages et de signaler des évènements sur la route (bouchons, véhicule arrêté, etc).

C’est également une bonne idée d’être revenu sur des boutons physiques, le tactile c’est bien mais en voiture, c’est pas toujours facile surtout que le Coyote peut-être loin sur votre tableau de bord. Dans ce cas, la reconnaissance vocale vous servira !

avant-boitier-coyote-s

Sur la face arrière du Coyote S, on retrouve la fameuse caméra embarquée ou encore plus connue sous le nom de dashcam ! C’est une des nouveautés principales de ce Coyote S, on y reviendra par la suite quand l’on parlera des fonctionnalités. Juste à côté de celle-ci, le haut-parleur du boitier. Il s’est également amélioré, il a tendance à moins saturer quand le volume est fort.

arriere-boitier-coyote-s

La recharge du boitier s’effectue sur le côté droit. Il aurait peut-être été plus judicieux de positionner le port à l’arrière de l’arrière. C’est jamais très sexy de voir un câble qui traine à côté du boitier. En revanche, Coyote a sorti un nouveau support depuis qui permet de venir recharger le Coyote directement quand on le pose sur le socle.

J’ai en revanche été très surpris par l’épaisseur du boitier, il est est vraiment tout fin, comparé à ma batterie externe par exemple. C’est pas très important mais bon, ça nous évite les bons gros GPS comme on avait il y a quelques années sous notre pare-brise.

epaisseur-boitier-coyote-s

On continue maintenant avec un petit focus sur ce nouvel écran tactile. Est-il meilleur ? C’est l’heure du verdict.

Écran

Pour ceux qui ne se souviennent pas, l’écran tactile du « Nouveau Coyote » à l’époque, ce n’était pas vraiment ça. Il avait du mal à réagir et il fallait vraiment insister pour avoir un retour. Coyote a là aussi réussi à tirer les leçons de ses précédents produits et nous propose aujourd’hui un superbe écran de 4 pouces.

boitier-tableau-de-bord-coyote-s

Je trouve cependant que la luminosité est parfois un peu faible en journée. Et oui, il ne faut pas oublier que en voiture on est souvent soumis aux rayons du soleil. Enfin, je trouve que les angles de visions sont vraiment très réduits. Toujours en fonction de la luminosité ambiante mais en milieu de journée, il est difficile pour le passager de voir l’écran du Coyote par exemple.

Fonctionnalités

On passe maintenant aux différentes fonctionnalités de ce nouveau Coyote S. On retrouve bien évidemment le nouveau système d’alertes mais également une la caméra embarquée qui servira de dashcam.

Mode Coyote

Le nouveau système d’alertes fonctionne toujours aussi bien. On reste en conformité avec la loi et les fameuses zones de danger à la place de radar fixe ou radar mobile. Voici à quoi ressemble l’affichage sur le Coyote. C’est vraiment visuel, on a la fois : l’affichage, le son et également le petite led qui s’allume en rouge. Difficile de le louper !

alertes-coyote-s

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, il gère également bien les doubles alertes, on était dans mon cas dans une double zone de radars de feux rouges.

Mode Carte

Nous avons également un mode carte. Ca me rappelle un petit peu le Coyote Nav à une seule exception ! Il n’est pas possible de faire de la navigation avec le Coyote S, j’ai du mal à comprendre pourquoi ce mode carte est alors disponible. C’est pratique si vous souhaitez vous repérer mais c’est tout, vous ne pourrez pas faire d’itinéraires.

mode-carte-coyote

Mode caméra

Enfin, le dernier mode est celui avec la caméra ! C’est la nouveauté principale de ce Coyote S : la réalité augmentée ainsi qu’une dashcam. Ce boitier est donc équipé d’une caméra braqué sur la route, on y retrouve deux utilisations principales.

Premièrement, la réalité augmentée. Grâce à cette caméra, les alertes vont venir en sur-impression par rapport à l’image de la caméra. Vous voyez donc les zones de danger directement sur la route. Certains diront que c’est très pratique, d’autres que c’est un gadget. Pour ma part, je reste fidèle au mode Coyote avec l’interface que tout le monde connait. Ce mode avec la caméra à tendance à me distraire un peu trop.

mode-realite-augmentee

Deuxièmement, la dashcam. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une petite caméra qui va enregistrer tout ce qui se passe devant votre capot. L’objectif principal est de pouvoir filmer un accident et s’en servir de preuves auprès des assurances. Nos amis Russes connaissent ce système depuis plusieurs années mais ça se démocratise petit à petit en France.

mode-dashcam

J’ai personnellement été un peu déçu par la qualité des enregistrements.

Premièrement il n’y a pas de son sur la vidéo. Vous allez me dire que ça ne sert à rien mais par exemple, ça peut être pratique d’entendre ce qui s’est dit dans l’habitacle avant un accident, un peu comme une boite noire. Ensuite, quand l’on récupère la vidéo, la vitesse à laquelle roulait le véhicule n’est disponible nulle part. On a seulement l’heure et les coordonnées GPS. C’est dommage car ça peut-être un facteur déterminant.

Pour voir un exemple de vidéo, c’est par ici sur YouTube (avec une petite Mégane RS de la gendarmerie en bonus).

Conclusion

Pour conclure, ce nouveau boitier de chez Coyote est un très bon produit. Certes il y a eu quelques petits problèmes matériels et logiciels au début lors du lancement mais ils ont été corrigé depuis. Ce boitier corrige les principaux défauts de ces prédécesseurs, en ajoutant des nouvelles fonctionnalités comme la caméra embarquée !

Je vous le conseille, du moins, l’essayez pendant quelques temps ! Disponible pour 199 euros sur Amazon sans oublier l’abonnement à 12 euros/mois pour avoir la communauté.

Coyote S

199

3.75/ 5

Si vous roulez beaucoup pour le travail ou pour des raisons personnelles, le nouveau Coyote S est le compagnon à avoir sur son tableau de bord. Il vous avertira des zones de danger (fixe/mobile), des bouchons, travaux, véhicules dangereux , etc. Il suffit de l'essayer pour l'adopter !

Avantages

- Caméra embarquée
- Commande vocale performante
- Écran réactif

Inconvénients

- Abonnement assez élevé
- Qualité de la caméra

Note

Commentaires
  • tu as l’abonnement disponible en plus pour un smartphone, ça pourrait te permettre de diviser le coût

    • Oui, c’est vrai ! J’ai oublié le souligner. En gros, pour 12 euros/mois tu as deux abonnements.

  • Julien

    Super article ! Petite question pourquoi ne préfère tu pas utiliser ton iPhone avec l’appli Coyote ?

    • J’ai également l’application iCoyote sur mon iPhone !

      C’est vrai que je l’ai fait pendant longtemps, c’est pratique et peu couteux. Après, quand tu utilises déjà ton iPhone en tant que GPS par exemple ou si tu passes un appel en kit main libre, ça commence à faire beaucoup de choses.

      Après un boitier dédié, tu te prends moins la tête et il est autonome (sa propre carte sim, sa batterie, etc).

      Enfin, iCoyote ne pompe pas ta batterie ainsi ! Mais oui, sinon tu as raison l’app iOS et Android est un très bon compromis.

  • lopez

    Le coyote n’est pas fiable!
    Je fais 30.000km par an en camping car,et je perd des points en roulant à 80 au lieu de 70 ou 120 au lieu de 110,car trop de radars ne sont pas signalés par le coyote,et les collègues camping caristes que je rencontre ,ont eu le même problème,et ont pris des Wik…o ou des Gar..n pour ne plus avoir de problème.Donc je vais faire pareil.

  • soukup

    Il y a tout juste un an, j’ai acquis un Coyote S pour remplacer mon précédent dont la prise de charge était défectueuse. D’aspect et d’usage, effectivement, le S semble mieux mais il reste des points noirs. Par exemple l’implantation du Coyote est gênante quand elle se fait sur le tableau de bord qui est généralement bombé sur les nouveaux véhicules, la visibilité s’en trouve altérée. Mais le plus ennuyeux, reste son inaptitude à la chaleur. Je fais entre 20.000 et 30.000 Kms par an et je peux vous assurer que le Coyote S ne supporte pas la chaleur, pourtant le pare-brise est de meilleur qualité sur mon nouveau véhicule et je reçois des alertes de températures excessives qui ferment l’appareil. La charge ne s’effectue plus et je dois le laisser branché en permanence jusqu’à cette fermeture intempestive. J’ai renvoyé deux fois le Coyote au SAV et ils ne veulent rien entendre, ils me le retournent avec pour commentaires, tous les tests effectués sont concluants. Ont-ils testé sur la durée dans des conditions de chaleurs élevées notamment dans le sud de la France ? Depuis l’acquisition de ce nouveau modèle, j’ai perdu des points à cause de défaillances que je ne rencontrais pas avec le précédent modèle, à conditions égales. Pour ma part, c’est une régression et je vais le faire savoir.

Made with by Antoine Guilbert