Test du routeur Netgear Nighthawk X10 (R9000)

Publié le 9 octobre 2017 Commander sur Amazon Note : Temps de lecture : 8 min.

Je l’avais découvert pendant le CES 2017 lors de la visite du showroom Netgear : le routeur Nighthawk X10. Il est à la maison depuis près de 6 mois et je vous propose aujourd’hui un test complet et une présentation des principales fonctionnalités, notamment le serveur multimédia Plex qui avait vraiment retenu mon attention.

Présentation du Nighthawk X10

Comme vous pouvez le voir, ce n’est plus le petit routeur de sa catégorie. Il est assez imposant avec ses 4 antennes externes permettant d’avoir une connectivité Wi-Fi maximale. Je préfère vous le dire directement, ce n’est clairement pas le routeur pour un utilisateur lamdba. Non, avec le Nighthawk X10, Netgear vise clairement un public souhaitant obtenir le meilleur réseau et pourquoi pas utiliser le nouveau Wi-Fi ad.

Sur la face avant, on retrouve l’ensemble des voyants permettant d’avoir un coup d’oeil rapide sur le fonctionnement : port internet, fréquences Wi-Fi, ports ethernet, etc. Ça a tendance à clignoter un peu dans tous les sens, mais il est possible de tout éteindre si besoin.

On peut apercevoir également un gros ventilateur permettant de refroidir le CPU. D’une manière générale, je trouve que le routeur Nighthawk X10 chauffe quand même pas mal par rapport à d’autres modèles. Il faut bien faire attention à le mettre dans un endroit ventilé !

Enfin à l’arrière, on peut voir l’ensemble des connectiques avec les 6 ports Ethernet LAN + 1 port Ethernet WAN, un bouton power, un bouton pour les leds et la prise secteur.

Caractéristiques techniques

  • Processeur 1,7 GHz Quad Core
  • 512 Mo de mémoire flash NAND et 1 Go de SDRAM DDR3
  • Wi-Fi  802.11ac + 802.11ad
  • 7 ports Ethernet Gigabit 10/100/1000 Mbit/s (1 port WAN et 6 ports LAN)
  • Agrégation de ports Dual Gigabit Ethernet
  • Port fibre 10 Gigabit
  • 2 ports USB 3.0
  • Serveur multimédia Plex
  • Accès réseau pour les invités : distinct et sécurisé

Une interface web très complète

Quand on passe par un routeur autre que sa box, c’est généralement pour avoir plus d’options et pouvoir bidouiller un peu. Pour ce Nighthawk X10, on retrouve l’interface Netgear Genie. Ce n’est pas la plus esthétique du moment (bonjour les années 2000), mais elle présente l’avantage d’être très complète.

Voici l’affichage de base quand l’on arrive sur le routeur. On a un rapide coup d’oeil sur l’état de notre réseau, les périphériques connectés, le mot de passe Wi-Fi, etc.

On peut par exemple venir régler très finement ses réseaux Wi-Fi (choix de la bande réseau et de la sécurité, création d’un réseau pour les invités, choix de la vitesse), changer ses paramètres DNS, configuration d’un VPN, contrôle parental poussé, etc.

Il y a également deux modes pour le routeur : simple et avancé. L’idée est bonne car tout le monde n’a pas les mêmes compétences. En revanche, toutes les infos ne sont pas présentes dans l’interface avancée. Du coup, vous êtes obligés de naviguer entre le mode simple et avancé, c’est vraiment dommage.

Bonne connectivité Wi-Fi et filaire

C’est bien évidemment le point le plus important pour un routeur : la connectivité. Tout d’abord, c’est un des seuls de sa catégorie à intégrer le Wi-Fi 802.11ad (l’évolution par rapport au Wi-Fi 802.11ac), il permet d’envoyer jusqu’à 4,6 Gbit/s de données dans un rayon de 10 mètres.

Cette nouvelle norme Wi-Fi est clairement destinée à la vidéo pour steamer rapidement des très gros fichiers. Pour le moment l’intégration reste limitée, mais ça commence à arriver sur quelques ordinateurs ou TV connectées.

Je n’ai eu aucun souci pour le reste avec le Wi-Fi 802.11ac classique ou les ports Ethernet, le réseau est bien stable et offre des débits au top.

Un serveur Plex décevant

Le gros avantage selon moi de ce routeur Nighthawk X10 est le serveur Plex intégré. Quand on nous l’a présenté à Las Vegas, je vous avoue avoir été un peu sceptique. J’ai pas mal bidouillé sur Plex et je connais la configuration minimum. J’avais du mal à imaginer comment un routeur pouvait jouer ce rôle et transcoder des films en 1080p

L’installation est vraiment simple et prend quelques minutes. Il suffit de brancher un disque dur, télécharger la dernière version de Plex (cela se fait automatiquement) et lancer l’installation. Vous arrivez ensuite sur l’interface classique où il faut choisir un nom, ajouter les bibliothèques et lier le serveur à votre compte Plex.

J’ai ensuite fait un test en lecture directe et en transcodage. J’ai utilisé pour cela un fichier MKV de 3,7 Go en 1080p.

Pas de problème sur la lecture directe, le flux se lance automatiquement en bonne qualité, en revanche, on ne peut pas dire la même chose pour le transcodage. Mes doutes se confirment malheureusement et la qualité vidéo max en transcodage ne dépasse pas le 480p. Ca passe encore sur un smartphone mais sur une TV, le résultat n’est vraiment pas au top !

Je trouve ça un peu décevant. On s’attend à avoir quelque chose qui tient la route et ce n’est pas le cas ! Si vous souhaitez faire du transcodage, passez votre chemin.

Mon utilisation depuis 6 mois

J’ai profité de ce nouveau routeur Nighthawk X10 pour revoir un peu mon réseau. Pour intégrer au mieux ce routeur dans mon environnement, j’avais deux solutions :

  • Utiliser le mode pont et venir le connecter derrière ma livebox actuelle.
  • Remplacer totalement la livebox par le Nighthawk X10.

J’ai donc opté pour la deuxième solution car je n’étais vraiment pas fan à l’idée d’avoir deux routeurs dont un qui servait juste à faire transiter internet vers le suivant.

Bon, après on est passé à la phase de la configuration et ça n’a pas été simple pour rediriger les VLAN (pour faire simple : faire en sorte que internet, la TV et la VOIP remarchent).

Après de multiples essais sur le firmware officiel et un autre officieux, j’ai renoncé à avoir la TV et la VOIP via le routeur, seul la VLAN internet fonctionne à ce jour. La raison du blocage est qu’il est impossible d’attribuer plusieurs VLAN à un même port, du coup ça coince. Tant pis !

Conclusion

Au final, mon avis est un peu mitigé sur ce routeur. Je n’ai rien à redire sur le produit en lui même qui est plutôt bon sur les performances avec un design très moderne. En revanche, il y a des petits détails qui coincent comme l’interface web pas très moderne, le serveur Plex vraiment poussif et plusieurs réglages indisponibles (VLAN multiples).

On pourrait vraiment passer à côté en disant que ce n’est pas le but premier d’un routeur de faire tourner un serveur Plex par exemple, mais pour près de 400 euros sur Amazon, je m’attendais à mieux. Si vous avez des questions/remarques, les commentaires ci-dessous sont là pour ça !

Netgear Nighthawk X10

405

3.25/ 5

Ce routeur est certainement ce qui se fait de mieux aujourd'hui chez Netgear et les autres concurrents. Il s'adresse tout de même à des gens initiés souhaitant venir tout configurer sur leur réseau. J'attendais beaucoup du serveur Plex, je suis un peu déçu sur ce point.

Avantages

- Nombreux réglages via l'interface
- Très bon débit en Wi-Fi

Inconvénients

- Serveur Plex décevant
- Tendance à chauffer un peu
- Prix élevé

Note

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert