Mon avis sur le OnePlus 6 après 2 semaines d’utilisation

Publié le 10 juin 2018 Commander sur Amazon Note : Temps de lecture : 6 min.

Comme promis, on se retrouve aujourd’hui non pas pour un test du OnePlus 6 mais plus un retour d’expérience après 2 semaines d’utilisation intensive. Est-ce que ce smartphone est à la hauteur ? Comment se débrouille l’appareil photo ? L’autonomie est-elle bonne ? Il est venu l’heure de faire le bilan, c’est parti.

Design : bien mais pas plus grand

Comme je l’avais dit lors du déballage, la prise en main du OnePlus 6 est vraiment agréable avec les bords moins tranchants. Cependant, mon seul reproche vient de la taille du smartphone en lui même. Certes, il fait toujours la même taille d’un iPhone Plus mais avec un écran de 6,2 pouces au lieu de 5,5 pouces. Très bien pourrait-on dire !

Mais plutôt que de vouloir à tout prix faire rentrer un écran plus grand dans la même taille pourquoi ne pas faire l’inverse en conservant un écran de 5,7 pouces dans un téléphone plus petit ? On gagnerait en place et cela améliorerait l’utilisation à une main.

À l’usage, je trouve que le déplacement des objectifs photos vers le centre est une bonne chose car cela permet d’éviter de mettre les doigts dessus. De plus, cela empêche d’avoir un téléphone instable quand il est posé sur une table (souvenir de l’iPhone 7).

Le capteur d’empreintes, bien qu’il soit plus petit que sur le OnePlus 5T, tombe sous le doigt facilement. Je l’utilise très rarement, uniquement la nuit ou dans des situations où la reconnaissance faciale ne va pas fonctionner.

Écran : colorimétrie au top

OnePlus nous offre à nouveau un écran AMOLED de très belle qualité : 6,28 pouces pour une résolution de 2280 x 1080 pixels. En le passant en profil sRBG, nous avons des couleurs justes sans être éclatantes comme peut l’être la configuration de base. L’absence de bordures est un très agréable aussi, bref, c’est top !

Le seul reproche que l’on pourrait lui faire vient de la résolution de l’écran. On reste encore sur du 1080p là où de nombreux constructeurs passent au Quad HD avec du 1440p. Je pense que OnePlus a fait ce choix pour avoir un téléphone avec un prix abordable et une bonne autonomie.

L’autre grosse nouveauté de ce OnePlus 6 est l’apparition d’une encoche donnant cet effet « borderless ». Je m’y suis rapidement habitué et n’ai pas ressenti le besoin de la masquer (fonctionnalité disponible dans les réglages). Je trouve que c’est une idée intéressante pour venir loger les notifications ainsi que les infos système.

Bon après, ce n’est pas ce petit espace à gauche et à droite qui va justifier un changement de téléphone. Cela reste une évolution sympathique ! Reste à voir maintenant si cela sera conservé sur les futures générations chez OnePlus.

Appareil photo : correct pour un smartphone

Si vous suivez mes différents tests, vous devez le savoir : je n’attends pas d’un smartphone qu’il remplace mon appareil photo. J’ai tout ce qu’il faut avec un Fujifilm X-T2 et les objectifs qui vont bien. En revanche, j’aime bien faire de jolis clichés pour les partager facilement avec la famille et garder un souvenir dans mon Google Photos.

Ce OnePlus 6 embarque un double capteur de 16 et 20 mégapixels. Comme précédemment, l’utilisation du second capteur reste très flou (sans jeu de mots). Il semblerait cette fois qu’il soit dédié au mode portrait, certes ils sont réussis, mais je n’arrive pas à dire si il y a une différence avec la génération précédente. Un téléobjectif aurait été un meilleur choix.

Je suis allé la semaine dernière à Porto avec le boulot pour passer quelques jours. Je me suis dit que c’était l’endroit idéal pour tester l’appareil photo de ce OnePlus 6 dans des situations diverses et variées. Voici quelques photos brutes réalisées pendant mon séjour.

En pleine journée, le résultat est vraiment super et bien détaillé. Ça commence à devenir plus compliqué dès qu’on passe dans un environnement sombre : le grain arrive assez vite et tout devient plus lisse avec la réduction du bruit numérique. On peut le voir sur la photo prise en pleine nuit pendant le concert.

Performances et autonomie

J’ai été surpris lors du déballage par la rapidité du téléphone. Tout me semble extrêmement fluide que ce soit pour le chargement des apps, le switch via le multitâche, le chargement des données, la prise des photos. Bref, c’est une petite bombe grâce à son processeur Snapdragon 845 et au 8 Go de RAM.

Cependant, j’ai été un peu déçu par l’autonomie qui est moins bonne que sur le OnePlus 5T (tout en restant excellente). J’arrive toujours à faire une journée de 24h sans problème mais j’aurais tendance à dire qu’on a perdu 1 à 2h d’autonomie. Il est possible que ce soit amélioré par le biais d’une mise à jour logicielle bientôt.

Faut-il l’acheter ?

Tout dépend du smartphone que vous possédez aujourd’hui. Si par exemple, vous êtes sur un iPhone 6/6s ou un OnePlus 3/3T : le changement sera bénéfique et vous verrez vraiment les nouveautés (écran, reconnaissance faciale, appareil photo, etc).

En revanche, si vous êtes actuellement sur la génération OnePlus 5/5T : la question se pose. Ne faut-il pas attendre le OnePlus 6T pour avoir par exemple la recharge sans-fil ? De toute façon, avec un rythme de téléphone tous les 6 mois, il faut bien sauter le pas à un moment sans forcément penser aux innovations futures.

🔥 20 euros offerts avec mon lien de parrainage chez OnePlus.

Vous pouvez le commander dès maintenant sur Amazon ou OnePlus à partir de 519 euros. J’ai opté de mon côté pour Amazon pour la livraison rapide et le SAV réactif.

OnePlus 6

519

4.625/ 5

Si vous avez un budget de 500 euros, le OnePlus 6 est le smartphone haut de gamme idéal pour vous. Processeur dernière génération, recharge rapide, bonne autonomie et appareil photo produisant des clichés de qualité. C'est aujourd'hui mon smartphone préféré sur Android !

Avantages

- Rapport qualité/prix excellent
- Fluidité et rapidité
- Autonomie (24h)

Inconvénients

- Gabarit un peu trop grand
- Appareil photo en basse luminosité
- Absence de recharge sans-fil

Note

Commentaires

Made with by Antoine Guilbert